Cercueil et caveaux : la taille, ça compte, 2/2

0
902
caveau
Caveau Stradal NF
Une récente affaire de caveau provisoire trop petit pour le cercueil nous a dicté le sujet « formation » d’aujourd’hui, en forme de deux questions constituant le B-A-BA de la profession. Aujourd’hui, suite et fin au caveau.
La première partie de l’article se trouve ici
Une porte de sortie

L’anecdote suivante m’est arrivée alors que j’étais porteur, elle date, mais m’a servi d’exemple à ne pas suivre toute ma carrière.

L’histoire était simple : un homme, véritable armoire à glace, reposait à son domicile, et la famille avait passé commande d’un cercueil hors côte. L’assistant funéraire s’était rendu au domicile prendre les mesures, avait commandé la bière, et s’en était reparti guilleret.

S’était il trompé dans les mesures ? Non. Le défunt était impeccablement installé dans son cercueil, au final, c’était déjà ça. Parce que le cercueil, lui, ne passait pas. Il ne passait pas dans l’ascenseur trop petit, il ne passait pas dans l’escalier trop biscornu, nous ne pouvions pas le monter à l’étage, et quand bien même nous y serions parvenus, la descente du troisième étage avec cent quarante kilos de défunt dedans auraient confiné à l’impossible.

La solution, la seule qui se présenta à nous, fut d’appeler l’équipe de TSC et de descendre le défunt au brancard. La mise en bière se fit devant la famille, un peu éplorée et très, très furieuse, dans le hall de l’immeuble, devant les voisins qui rentraient des courses.

La morale de cette histoire ? Prévoyez un passage d’entrée et de sortie pour voter boîte, et vérifiez qu’elle passe.

Lire aussi :  Saint Valentin et décès du conjoint. À la vie...à l'amour
Le piège de l’inhumation

Ce sont les marbriers qui, en ouvrant le caveau, sont censés s’assurer que le cercueil passe, ou, dans le cas contraire, avertir immédiatement l’assistant funéraire pour que celui-ci puisse prévoir des travaux, soit une nouvelle concession.

Il est très important, dans le cas d’un cercueil hors côte, que l’équipe chargée de l’ouverture au cimetière ait bien toutes les dimensions extérieures exactes. Parce que si votre cercueil fait 95 de large et 60 de haut, et que l’ouverture du caveau fait 100 sur 65, cela ne veut pas dire que c’est gagné. Nombre de caveaux ont des ouvertures décalées par rapport aux cercueils, latérales, etc…

Aussi, insistez bien auprès des marbriers pour vérifier que le cercueil peut franchir l’ouverture, mais aussi que l’on dispose d’assez d’espace pour le positionner une fois à l’intérieur.

Il y a deux astuces, pour le jeune assistant funéraire, concernant la marbrerie.

La première, si vous avez un planificateur, passez lui un petit coup de fil et demandez lui de vérifier qu’un ancien se trouve dans l’équipe. Un marbrier expérimenté sera plus efficace qu’un jeune intérimaire, certes plein de motivation, mais dont l’œil sera insuffisamment exercé pour visualiser la passage du cercueil.

La seconde, assurez vous que toutes les personnes qui ont pris les mesures, équipe de TSC, marbriers etc… soient sur le convoi. Ils ont pris les mesures, étudié les voies de passage, en un mot, répété l’inhumation. Profitez de cette expérience.

Et, si l’on veut être cynique, vous assurer que les personnes qui auront mesuré le défunt, le cercueil, le caveau, etc… soient sur le convoi, c’est aussi une manière de vous assurer que votre problème devienne aussi le leur.

Lire aussi :  Pilato : le Jaguar XF Grand Aurora, la star du Salon Funéraire Paris

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here