Cercueil : l’avion ramenant la défunte la perd en route

1
227
Helena (capture site Ici Radio-Canada.ca)

Simple bourde ou affront fait au peuple indien ? Décédée à Winnipeg, capitale de la province canadienne de Manitoba, Helena n’est jamais parvenue à 700 km plus au nord jusque dans sa communauté de Red Sucker Lake. L’avion transportant son cercueil l’a oubliée en route.

A Winnipeg, après le décès le 23 janvier, une partie de la famille est venue chercher la défunte pour l’accompagner lors de son dernier voyage terrestre le 26 janvier sur la compagnie charter Perimeter Aviation. Mais stupeur : à l’atterrissage, le cercueil présenté à la communauté venue l’attendre n’était pas le bon. Celui-là était même vide.

Son oncle, Allan Harper, est très clair : les employés de la compagnie aérienne ont chargé le mauvais cercueil, et ne se sont aperçu de rien. Il rapporte les cris et les pleurs des proches et de membres de la communauté, apprenant la méprise. « C’était très bouleversant », rapporte t-il à la radio canadienne. « Cela nous a blessé tout un chacun ».

Perimeter Aviation a téléphoné à la famille pour présenter ses excuses. Mais cela ne suffit pas à l’oncle, qui exige qu’un représentant se déplace pour les formuler de vive voix. Car selon lui, sa bien-aimée nièce « n’a pas été traitée de façon respectueuse. Aucune famille ne devrait être soumise à ce que nous venons de subir. »

Du coup, quatre communautés indiennes du Canada ont publié un communiqué indigné, exprimant leur « déception » face au traitement réservé à la famille Harper. Un texte qui poursuit : « D’autres incidents semblables deviennent de plus en plus fréquents. » Voici d’un coup cet épisode d’ordre privé déplacé sur le terrain politique. La compagnie aérienne doit « revoir sa mission commerciale de desservir le Nord » de l’Etat, selon le communiqué. Sa direction a été invitée par les Indiens de Red Sucker Lake à venir debriefer le ca)faux retour de la malheureuse Helena. Elle n’a pas répondu.

Lire aussi :  Funexia, cimetière, cercueil, volcan...L’actualité du 6 juin 2018

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here