Cercueils Bernier : cap sur la croissance et la modernité

0
656
Olivier Bernier

Producteur de cercueils en Dordogne, aujourd’hui dans le trio de tête des fabricants français, l’entreprise familiale Bernier Probis continue de croître, 40 ans après sa création. Etat des lieux avec son directeur général Olivier Bernier.

Funéraire Info : Vous serez présent en novembre au salon Funéraire Paris. Que mettrez-vous en avant cette année ?

Olivier Bernier : Nous resterons dans la lignée de ce que nous avons déjà montré à Paris, à savoir exposer des concepts de cercueils  afin de mettre en avant notre savoir faire et notre créativité. Un peu comme au  salon de l’auto. C’est un choix. Mais je préfère garder la surprise sur le stand.

Bernier-Probis-227x300 Cercueils Bernier : cap sur la croissance et la modernitéVous avez lancé récemment des travaux d’agrandissement de votre usine, pour réorganiser la production, et produire davantage de cercueils. Vous en êtes où ?

Depuis l’an dernier, nous avons intégré deux nouveaux centres d’usinage, pour la découpe et préparation des pièces à l’assemblage.

Avec cette réorganisation, quel est votre objectif ?

L’objectif est bien évidement de satisfaire au mieux aux attentes du marché qui évolue sans cesse, et surtout d’avoir la capacité à répondre au marché de demain.

Produire plus, c’est pour répondre à la courbe démographique ou pour prendre des parts de marché ?

C’est pour anticiper les deux.

Quand on voit les concentrations actuelles dans le secteur funéraire, seriez-vous tenté de grandir aussi par des acquisitions ?

Cela fait partie également des objectifs de la société. Mais nous souhaitons rester dans notre cœur de métier. Nous regardons toutes les opportunités qui se présentent à nous. Il faut grossir pour rester au contact des grands groupes et de tous les clients qui nous ont fait confiance jusqu’à présent.

Lire aussi :  Le Groupe OGF va gérer le crématorium de Saint-Georges-de-Didonne

Justement. Vous fournissez toujours aux pompes funèbres un logiciel d’aide à la vente ?

Le logiciel évolue d’année en année, en tenant compte des remarques et de l’utilisation au quotidien. La version 2015 propose une nouvelle mise en page, une meilleure ergonomie. Le but est d’aider les pompes funèbres à bien présenter les produits, sans toujours avoir à disposition une salle d’exposition pour les cercueils. Le logiciel est un bon compromis qui permet à la famille de choisir le cercueil dans de bonnes conditions, en ayant les bonnes informations.

Bernier-probis-2-300x142 Cercueils Bernier : cap sur la croissance et la modernitéL’actualité, ce sont aussi les cercueils en carton, acceptés désormais dans de plus en plus de crématoriums. Pour Bernier, c’est là un épiphénomène ou une concurrence dont il faut se préoccuper ?

C’est évidemment un concurrent naissant à ne pas sous-estimer. Cela permettra de répondre à une certaine demande sur le marché. Ce sont les opérateurs funéraires qui jugeront de la bonne utilisation de ces produits-là. Mais selon moi, c’est un effet de mode et donc un produit de niche. Après, je ne sais pas comment cela peut évoluer. En tout cas, nos cercueils en bois issus de forêts durablement gérées sont tout aussi écologiques, et dans certains cas plus économiques en terme de prix.

Bernier Probis. Tél: 05.53.55.14.05. et mail info@bernierprobis.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.