Cercueils Bernier, incendiés mais pas enterrés

2
1086
Le stock de bois
L’incendie qui a frappé l’entreprise Bernier-Probis n’a pas mis à terre le fabriquant de cercueils. Bien au contraire, c’est un Olivier Bernier déterminé et rassurant qui a répondu à nos questions.
Opérationnel à 100 %

Alors, Olivier, quelques jours après l’incendie, ou en êtes vous ? « Depuis aujourd’hui, nous avons rétabli 100 % de nos capacités de production. » qu’est-ce qui a été touché ? « Il y a eu deux bâtiments, un hangar de stockage de bois, et un second entrepôt attenant à nos ateliers de production. » ça fait deux départs de feu, ça ? « Plus précisément, il y a eu trois départs de feu sur deux emplacements. » ce serait criminel ? « Très certainement, puisqu’il n’y avait techniquement aucune raison qu’un incendie se déclare à cet endroit. Nous avons été auditionné par la gendarmerie, et les enquêteurs de la Police Technique et Scientifique ont fait leur travail, on attends le résultat des analyses ».

Quel impact cela a-t-il eu sur vos clients ? « Absolument aucun. Nous avons fait le choix de ne pas fonctionner en flux tendu et nous produisons nos séries pour satisfaire un mois de production. Nous avions donc suffisamment de produits finis pour faire face à la demande le temps de rétablir la production. » Sur le site ? « Nous avons du stock sur le site principal, mais pas seulement, puisque la production est ensuite répartie sur nos plates-formes de distribution régionales. Dans ce cas précis, cela nous a permis de livrer nos clients dans les délais habituels. »

Solidarité de la profession

Et les clients, comment ont ils réagi ? « Très bien. Nos clients et nous avons établi une relation de confiance, ils savent que nous avons les moyens logistiques et humains d’honorer leurs commandes et de répondre rapidement à leurs besoins. De nos clients, donc, nous n’avons eu aucune réaction de crainte, uniquement du soutien. »

La profession vous a-t-elle soutenu ? « Oui, nous avons reçu de nombreux messages de toute la profession. Certains de nos concurrents nous ont appelés, pour nous exprimer leur soutien et même nous proposer leur aide. Même si nous n’en avons pas eu besoin, ça fait plaisir. »

Une chose est sûre : la famille Bernier et leurs équipes n’ont aucunement l’intention de céder à l’abattement : voilà un fabriquant de cercueils qui ne se laissera pas enterrer.

Lire aussi :  PFG, première marque du funéraire pour les Français

Bernier Probis. Tél: 05.53.55.14.05. et mail info@bernierprobis.fr

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.