Cercueils, cimetières, thanatopraxie, l’innovation est partout

0
811

Mardi dernier, vous avez pu découvrir les inters de FunerArts qui révolutionnent cet accessoire discret du funéraire. Mais les innovations sont nombreuses dans le milieu des pompes funèbres et de la marbrerie, et ils ont tous choisi Funéraire Info pour communiquer.

Marbrerie : la Crocopelle

La Crocopelle est née d’une demande. Les services municipaux d’une ville sont venus trouver les ingénieurs d’Hydrosystem avec un problème, à savoir que les engins de terrassement ne pouvaient pas manœuvrer et donc accéder à certaines parties des cimetières, surtout les plus anciens. Ils voulaient un engin de maximum 55 centimètres de large, creusant à plus de 2 Mètres et capable de rester stable en pente et de monter des escaliers.

Défi relevé pour la société d’engineering hydraulique. L’engin, baptisé Crocopelle, est créé, assemblé et livré au client… Suscitant l’envie des conservateurs des cimetières voisins. Pierre-François Balayn, le directeur d’Hydrosystem, ne manque pas de le souligner : Hydrosystem a introduit la Crocopelle à son catalogue, mais si l’engin ne convient pas exactement à vos besoins, Hydrosystem est avant tout une société dont le métier est de proposer l’engin exact qui saura répondre à votre demande. Des modèles uniques de Crocopelle adaptés sur mesure à la demande d’un client travaillent tous les jours dans les cimetières de France.

Réelle innovation, la Crocopelle permet de creuser un trou de 2 X 2 X 1, 30m en moins de 2 heures et sans fatigue. Conservateurs de cimetières, entrepreneurs et marbriers apprécient unanimement l’engin, les seuls y trouvant à redire sont les kinésithérapeutes, qui perdent des clients.

Le site web de la Crocopelle : www.crocopelle.com

Lire aussi :  Pourquoi le prix des cercueils va augmenter ?

Pompes funèbres : les cercueils en cellulose

La société Éco-Cerc/Artcoffins distribue des cercueils réalisés en complexe cellulosique à structure alvéolée, un matériau élaboré à partir de fibres végétales recyclées. Le complexe cellulosique alvéolaire est une alternative écologique à l’aggloméré et au carton. Sa composition, sans polluant, est particulièrement adaptée à la crémation. Ses excellentes qualités mécaniques et chimiques ont permis à l’institut technologique FCBA, centre technique indépendant, de vérifier que les cercueils fabriqués avec ce matériau sont conformes à la norme AFNOR NFD 80 001 (parties 1 et 3) pour ce qui est de respecter les exigences mécaniques et de résistance des poignées, mais aussi les exigences liées à la crémation définies dans la norme.

Artcoffins a fait un double pari : investir le marché des cercueils en carton, avec une exigence technologique élevée pour satisfaire aux normes en vigueur, tout en proposant des designs classiques, pour ne pas déstabiliser les familles. Pari réussi : Artcoffins s’est implanté sur le marché Français, et de nombreuses sociétés de pompes funèbres le proposent et l’utilisent régulièrement. On peut donc dire que le cercueil Eco-Cerc a passé l’épreuve du feu.

Vous pouvez obtenir plus d’informations ici : Email : contact@art-coffins.com

Thanatopraxie : le fluide sans formol

Safe Balm est un produit destiné à la réalisation de soins aux défunts. Il est donc réservé aux thanatopracteurs. Contrairement aux autres fluides de conservation, il ne contient pas de formaldéhyde.
Le groupe OGF et la Faculté de médecine de Lyon ont travaillé pendant plus de 6 ans sur le sujet. L’ AFSSET, puis ANSES depuis 2010 – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a suivi les travaux, examiné les rapports détaillés sur le Bronopol et ses réactions sur les corps, pour autoriser sa mise sur le marché en milieu d’année 2013. L’arrêté portant agrément de produits destinés aux soins de conservation du corps de la personne décédée a été publié le 6 septembre 2013. En novembre 2013, le “Safe Balm®” était dévoilé au salon funéraire Paris 2013 sur le stand d’Hygéco.

Lire aussi :  Le Groupe OGF va gérer le crématorium de Saint-Georges-de-Didonne

Comme le soulignait Damien Comandon, « Safe Balm offre une réelle avancée, et résout beaucoup de problèmes, tout en diminuant les risques qui pèsent sur la santé des thanatopracteurs. ». Une thanatopraxie saine et plus écologique, c’est donc l’objectif fixé par le Safe Balm, avec pour visée à terme la disparition des formaldéhydes, cancérigènes et polluants.

Le site internet de Safe Balm : www.safebalm.com

Le point commun

Quels sont les points communs entre ces trois produits ? Il y en a deux.

Le premier, c’est la volonté de simplifier le travail des pompes funèbres et marbrerie, permettant d’obtenir une qualité de prestations supérieure, tout en préservant la santé des équipes et l’environnement.

Le second, c’est que ces sociétés ont toutes choisi Funéraire Info pour communiquer. Il y a certainement une conclusion à en tirer, mais nous vous laissons le soin de le faire.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.