Cérémonie : lire en public, le regard droit devant

1
407
lire en public

Si vous travaillez dans les pompes funèbres, c’est que vous savez lire, très vraisemblablement, nous considérerons ceci comme acquis. Mais savez-vous lire en public, à haute et intelligible voix ? « Évidemment », rétorquerez vous. Mais, à voir certains Maîtres de Cérémonies, j’en doute parfois.

Lire en public, un art oublié

Vous avez l’impression de lire ce texte à la perfection. Les yeux rivés sur la feuille, vous marquez l’intonation à chaque ponctuation, à chaque virgule, vous prononcez parfaitement chaque mot. Vous êtes bons.

La famille regarde le Maître de Cérémonie, tête baissée, les yeux rivés sur son texte. Ceux qui ont la chance d’être assez près ne comprennent de toute façon rien à ce marmonnement, et le sommet du crâne du Maître de Cérémonies, moins accrocheur que son regard, ne les incite pas à écouter. Ils sont déçus.

Le problème, c’est quand ces deux situations sont la même simplement considérée de deux points de vue différents.

Se préparer

La première chose avant de lire un texte en cérémonie, et de commencer une cérémonie tout court, c’est de prendre le temps de se préparer. Prenez quelques minutes seul, faites semblant de farfouiller des papiers sur le pupitre, prenez l’air occupé ou allez vous réfugier dans un endroit peu fréquenté, peu importe. Prenez le temps de vous concentrer.

Regardez sans voir

Votre regard est important, parce qu’il capte l’attention du public et vous fournit des informations sur les réactions de l’assistance. Mais si votre regard est puissant, ceux de l’assistance le sont aussi. Evitez ceux qui peuvent vous déstabiliser.

Essayez de balayer la salle du regard, ni trop vite, ni trop lentement. Vous ne capterez aucun regard assez longtemps parmi la multitude, mais toutes les personnes de la salle auront l’impression que vous les regardez droit dans les yeux tour à tour. Vous dégagerez une impression de sérénité et de franchise rassurante sans aucun effort.

Posez votre voix

Il ne faut surtout pas crier, mais il faut parler fort. Adressez-vous constamment à une personne assise au dernier rang. Et surtout, utilisez le micro, en parlant bien en face.

N’hésitez pas à faire des tests avant la cérémonie. Et, une fois celle-ci commencée, faites un ultime teste de fonctionnement, avec un porteur situé au fond de la salle qui vous adressera un signe convenu s’il vous entend convenablement.

Pas « 1, 2, 1, 2, test », bien évidemment. Vous êtes à une cérémonie d’obsèques. Une astuce, demandez à l’assistance de vérifier que les téléphones portables sont bien éteints. S’il y a un cafouillage à ce moment là, personne ne vous en voudra.

Lisez les textes

Pour la lecture du texte proprement dit, commencez par vous débrouiller pour lire TOUS les textes avant la cérémonie. Y compris ceux que vous n’êtes pas censée lire. Croyez-moi sur parole : la première fois que vous devez prendre le relais d’un membre de la famille qui s’est effondré pendant sa lecture, et que vous découvrirez que vous êtes censé lire une feuille couverte de pattes de mouches illisible, ça vous fera drôle.

Évidemment, on n’est pas à l’abri d’une surprise, d’une lecture imprévue au dernier moment. Il faudra se débrouiller. Mais c’est ce qui fait la saveur inimitable de notre métier, non ?

Apprenez par coeur

Ce qu’il faut parvenir à faire, c’est réussir à lire rapidement et retenir les phrases pendant les intervalles. Techniquement, vous ne devez pas lire le texte, vous devez réciter par coeur au micro le bout de texte que vous avez lu et appris par coeur la seconde d’avant. Mettez à profit les silences, les points, les virgules, pour cela, en faisant en sorte que ce ne soit pas syncopé.

C’est une technique, ça demande de l’apprentissage, beaucoup de travail. Mais elle vous servira toute votre carrière, et vous l’affinerez sans cesse.

Gardez bien en tête une chose : vous lisez pour les gens, alors regardez les. Vous ne lisez pas pour la feuille : elle, elle est déjà au courant, et elle s’en fout royalement.

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.