Le cimetière d’Arlington, USA : une histoire de l’Amérique

0
3886
Tombe de JFK et de Jacquie

Le cimetière national d’Arlington est un cimetière militaire fondé lors de la guerre de Sécession, face à Washington. Ici reposent près de 300 000 combattants de toutes les guerres américaines. Les visiteurs peuvent admirer la tombe des soldats inconnus, ainsi que celle de John F. Kennedy…

Juste à côté du Pentagone et  faisant face à la capitale Washington D.C. (District of Columbia), le cimetière militaire d’Arlington est connu dans le monde entier grâce notamment à la tombe du Président J.F. Kennedy. Il fut créé en 1854 dans le but d’accueillir les défunts de la guerre de Sécession, le terrain appartenant d’ailleurs à l’épouse du Général Lee, chef des armées confédérées.

Arlington_Cemetery_Panorama-1024x148 Le cimetière d'Arlington, USA : une histoire de l'Amérique
Vue panoramique du cimetière

L’histoire du Cimetière national d’Arlington

Le Secrétaire de la Guerre Edwin M. Stanton a désigné le site actuel à Arlington, en Virginie – composé de Arlington Mansion et les 200 hectares de terrain qui l’entouraient – en tant que cimetière militaire, le 15 juin 1864. Depuis ce temps, près de 300000 personnes ont été enterrées là, et contrairement à la croyance populaire, le cimetière n’est plus exclusivement réservé aux militaires. De nombreux civils gisent là, qui ont honoré la Nation Américaine.
Les tombes de nombreux Vétérans, de la guerre de la Révolution jusqu’aux guerres en Iraq et en Afghanistan, peuvent être trouvées sur le cimetière. Toutefois, s’y trouvent également plus de 1100 esclaves libérés, plus de 3800 anciens esclaves et des officiers de police qui sont morts dans l’exercice de leurs fonctions. Les conjoints survivants, les veuves, les veufs et les enfants mineurs des personnages inhumés là sont également éligibles pour l’enterrement au cimetière.
Plusieurs personnages célèbres ont trouvé leur dernier repos au cimetière national d’Arlington, comme par exemple le musicien Glenn Miller. Les femmes tiennet aussi une bonne place au cimetière, comme Margariette Higgins, seule femme journaliste correspondante de guerre lors de la guerre de Corée, qui avait obtenu le Prix Pulitzer, ou que Barbara Rainey, la première femme pilote dans la Navy.

Tombe-des-inconnus-Arlington-300x199 Le cimetière d'Arlington, USA : une histoire de l'Amérique
La garde devant la tombe des Unknowns

Le Tombeau des Unknowns

Ont été enterrés à Arlington de nombreux militaires dont le corps n’était pas identifiable. Ces soldats sont internés dans le caveau des Unknowns (inconnus). Il y en réalité plusieurs tombes dédié aux soldats inconnus : l’un pour la Première Guerre mondiale, de la Seconde Guerre mondiale, de la guerre de Corée et de la guerre du Vietnam. Les tombes sont gardés vingt-quatre heures par jour, 365 jours par an. C’est l’un des sites les plus visités dans le cimetière.

Toutes les heures se déroule une cérémonie lors de la relève de la garde, ou les nouveaux arrivants rendent les honneurs aux soldats tombés au combat. Cette cérémonie est très prisée des touristes et n’a rien à envier par sa rigueur à celle de Buckingham Palace.

La tombe des Inconnus fait partie de l’amphithéâtre du mémorial d’Arlington. Cet amphithéâtre accueille les obsèques nationales et les cérémonies du Memorial Day et du Veterans Day. Des cérémonies se tiennent également à Pâques. Environ 5 000 personnes assistent à ces cérémonies chaque année. La construction de cet amphithéâtre est le résultat d’une campagne d’Ivory Kimball pour bâtir un lieu pour honorer les soldats américains. Le Congrès autorisa la construction le 4 mars 1913 et le président Wilson posa la première pierre le 15 octobre 1915. Celle-ci contient 15 objets dont une bible et une copie de la Constitution américaine.

Tombe-JFK-et-Jackie-300x191 Le cimetière d'Arlington, USA : une histoire de l'Amérique
Tombe de JFK et de Jacquie

Les conditions pour y avoir sa place

Les conditions pour y être enterrées sont régies par le Code of Federal Regulation. Peuvent s’y faire enterrer : tout ancien combattant, tout ancien militaire décoré de l’une des plus hautes décorations militaires américaines, tout ancien membre des forces armées ayant servi au gouvernement fédéral des États-Unis (à un certain niveau de la branche exécutive, élu au Congrès ou membre de la Cour suprême), tout président ou ancien président des États-Unis (même s’il n’a pas servi auparavant dans l’armée car le président des États-Unis est pendant son mandat Commandant en chef (Commander in chief en VO) des armées américaines)

Certains civils, principalement des policiers, morts en action dans la protection de l’État ou les épouses et enfants mineurs des ayants droit peuvent également y être enterrés.

On y trouve, parmi les tombes les plus visitées, celle de la famille Kennedy, ou repose notamment JFK.

Le site officiel du cimetière se trouve ici. Vous y trouverez la liste de tous les personnages célèbres qui y reposent, ainsi que toutes les informations pour planifier votre visite lors de vos prochaines vacances.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here