Colorado : la lesbienne que ce pasteur n’aimait pas

1
271
Orage sur Denver (Colorado)

C’est le quotidien américain « Denver Post » qui rapporte l’affaire. Samedi dernier à Denver (Colorado), la famille et les amis de Vanessa, une mère de deux enfants, l’enterraient. Une cérémonie était organisée dans un centre chrétien, avec discours, musiques et fleurs devant le cercueil.

Mais soudain, le pasteur stoppe les funérailles en cours, et déclare qu’il ne peut poursuivre. En cause : des photos alors diffusées pour l’assemblée, montrant la défunte en compagnie d’une femme. Son amie. Car Vanessa était lesbienne. Et ce détail n’en est pas un pour l’homme de foi.

Stupeur, protestations. Rien n’y fait. Les parents tentent de négocier. Le pasteur n’était-il pas déjà au courant depuis une semaine déjà ? La famille avait en effet alors communiqué à l’église une vidéo montrant notamment les deux compagnes s’embrasser. S’il se trouvait choqué, le pasteur pouvait renoncer à célébrer cette cérémonie.

Droit dans ses souliers, l’homme de Dieu n’en démord pas. « C’était humiliant », a déclaré à postériori à la presse une amie de la défunte. Voici dont la famille obligée de se replier en catastrophe dans un salon funéraire proche, avec fleurs et cercueil, pour y poursuivre le service funèbre. Le pasteur n’a pas remboursé à ce jour le coût des funérailles tronquées.

Lire aussi :  Six Feet Under, Hydrosystem, résurrection, pierre tombale...L’actualité du 15 juin 2018

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here