Communiqué : le SPTIS a un an (2/2)

1
504
(Suite du communiqué dont la première partie se trouve ICI)

sptis-champagne2-300x225 Communiqué : le SPTIS a un an (2/2)Après les vœux du Président, l’année 2013 repartit sur une série de rendez-vous dont le premier fut le 10 janvier dernier et où Martine Bichet et Cédric Ivanes ont été reçu simultanément par Madame Stéphanie Gilardin, Chef du bureau à la Direction Générale du Travail en charge des risques chimiques, physiques et biologiques et de Monsieur Lionel De Taillac, Conseiller en charge de l’inspection du travail , de la santé, de la sécurité et de la qualité de vie au travail au sein du Ministère du Travail.

Cette consultation s’inscrivait dans la suite logique des précédents et était basée sur les conditions de travail des thanatopracteurs lors des soins à domicile et des risques encourus par ces derniers tant biologiques (agents pathogènes) que chimiques (émanation de formol ).

Cette entrevue fut l’une des plus constructives notamment en terme de fluides d’embaumement, il ne manquait plus qu’un seul ministère à rencontrer, celui de l’Intérieur…

 Le 6 février 2013, le Secrétaire Général du SPTIS fut l’un des invités de l’émission Ô combien controversée présentée par Madame Drucker sur le commerce des Pompes Funèbres, preuve si il en est que ce syndicat a su prendre ses marques et se positionner tant auprès du monde politique qu’auprès des médias ; malheureusement les nombreuses coupures et le nombre d’invités présents rendirent le débat fade même si, pour une fois, toutes les parties partageaient le même avis d’écœurement sur les faits filmés par France 2 qui ne correspondaient heureusement pas à la réalité du terrain provincial que chacun défendit brillamment.

Plus récemment ; le 18 avril dernier , le SPTIS s’est rendu en qualité de témoin à l’audience en marge de la plainte déposée par le Collectif d’élèves au sujet des dysfonctionnements constatés lors de l’examen théorique de 2011.

Toutefois, en l’absence du principal intéressé et des principaux plaignants, Madame le Rapporteur Public a tout de même reconnu que des irrégularités et des carences importantes avaient été relevés et a demandé malgré tout à ce que la plainte ne soit pas recevable à la vue de certains éléments administratifs que le Collectif n’avait pas remplis (frais de timbres, statut du Collectif et pouvoir donné à une tierce personne en cas d’absence à l’audience) , le jugement est à présent en délibéré.

Pour clore le chapitre des rendez-vous ministériels, le Syndicat a répondu à une invitation formulée par le Ministère de l’Intérieur en date du 25 avril 2013 et c’est Juliette Warniez, la Déléguée Syndicale pour Paris et Région Parisienne et Régis Narabutin qui ont été reçus par Madame Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, la Conseillère de l’Administration Territoriale pour le Ministre de l’Intérieur assistée de Monsieur Stéphane Bourron, le Sous-Directeur des Compétences et des Institutions Sociales .

Le sujet principal portait sur la faisabilité des soins sur personnes atteintes de maladies contagieuses et une possible levée de cette interdiction ainsi que sur la très probable interdiction de soins à domicile.

L’entrevue a été bénéfique dans le sens où les responsables du Ministère ont clairement demandés au SPTIS d’ébaucher un projet de loi pour chacun de ces problèmes.

La boucle est ainsi bouclée et tous les Ministères sont à présents au courant des positions prises par le SPTIS sur de nombreux sujets.

Ce petit tour d’horizon a permis de noter les dates clés qui ont ponctuées cette année riche en rebondissements mais le SPTIS c’est aussi :

  • Un lieu d’émulation et d’échanges

  • Une bourse de l’emploi

  • Une présence au salon du Funéraire à Paris en Novembre 2013

  • Une sous-traitance entre thanatopracteurs de toutes régions

  • Un partenariat humanitaire entre le Togo et la France avec Victor Amegnigan

  • Un partenariat humanitaire avec le Docteur Dodinot et l’association Stimubanque pour le retraitement des stimulateurs cardiaques

  • Une volonté farouche de revalorisation du Diplôme National de Thanatopraxie (rencontre avec les responsables du CNT et les Ministères en charge de son organisation)

  • la mise en place d’une cellule de presse

  • Un Code de Déontologie ouvert à tous les thanatopracteurs de France

  • Une mise en ligne de la Convention Collective

  • Des réunions mensuelles par visio-conférence où chacun peut exprimer librement son point de vue

  • La défense d’un tarif minimal (procédure contre Hygéco International)

  • Un partenariat avec des fournisseurs référencés

  • Une mise en ligne de documents « types » pour l’activité funéraire

  • Une mise en ligne des Lois et Décrets

  • Une défense de la profession à travers des actions ciblées (partie civile lors de procès impliquant des opérateurs qui ne respectent pas la législation )

  • Le SPTIS c’est 18 % des thanatopracteurs en exercice et près de 25 % des soins réalisés en France chaque année (92 % de membres ont répondus à un sondage en interne)

  • Enfin le SPTIS c’est une thanatopraxie moderne, juste, raisonnée et raisonnable que tous les thanatopracteurs de bonne volonté sont invités à rejoindre.

D’autres rencontres sont d’ores et déjà programmées notamment une pour la fin mai qui sera visiblement un tournant majeur dans l’histoire de la thanatopraxie …Mais tout vient à point à qui sait attendre n’est-ce pas ?

Cédric Ivanes, président du SPTIS

Funéraire Info ne manquera pas de vous tenir informé de la suite des évènements et nous souhaitons au SPTIS un bon anniversaire pour cette première année d’existence bien fournie et une excellente continuation pour celles à venir !

 

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.