COP21, environnement et emmerdement

0
113

Scènes surréalistes ce matin dans Paris, impossible de traverser à pieds les itinéraires réservés aux officiels de la COP21 à Paris. Entre Concorde et la porte d’Asnières, le gouvernement avait annoncé des restrictions de circulations, il avait juste oublié de signaler que cela était valable pour les piétons aussi.

Le parcours entre Concorde et la porte d’Asnières est réservé aux convois officiels, et toutes les rues adjacentes sont coupées pour éviter les embouteillages. Autour de cette zone c’est un gigantesque capharnaüm. Voitures, piétons, bus, camions poubelles, vélos, motos, piétons tentent de passer de l’autre côté pour rejoindre son travail, honorer un RDV, amener des enfants à l’école…

Le taux de monoxyde de carbone semble grimper en flèche dans certains quartiers de la capitale avec cette circulation complétement en croix, les moteurs qui surchauffent et les esprits qui s’échauffent.

Les convois filent sirènes hurlantes vers le Bourget, et la population sur les trottoirs cherche une faille pour passer de l’autre côté. Hors Métro point de salut.

Ce matin, je ne conseille à personne de faire un arrêt cardiaque, d’avoir un RDV important, d’être une entreprise de pompes funèbres parisienne et d’organiser un convoi, Paris est réservé aux délégations officielles et à la pollution.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.