Le corps après la mort : terre, air, feu, eau

0
605
corps après la mort

Si en France, seules l’inhumation et la crémation sont autorisées, ça n’est pas le cas ailleurs dans le monde. Vous êtes nombreux à plébisciter de nouveaux procédés pour faire disparaître votre corps après la mort, tels que l’aquamation ou encore la promession, et voilà qu’en Californie, vous pouvez désormais vous faire liquéfier.

Air

La sublimation est le fait de passer un corps de l’état solide à l’état gazeux donc sans passer par une fusion – état solide à liquide – ni de vaporisation – liquide en gaz – ni de condensation ni l’inverse, ‘fin bref, suivez un peu ! Quelques minutes suffisent pour cette transformation contrairement à une ou deux heures pour une crémation. L’énergie utilisée est de l’hydrogène.

Feu

Crémation : la crémation doit être autorisée par le maire du lieu de décès. En métropole, elle a lieu 24 heures au moins et 6 jours ouvrables au plus après le décès. Elle se déroule  généralement dans le crématorium le plus proche du lieu du décès où le cercueil et le corps sont réduits en cendres dans un four, préalablement chauffé à 800 °C. Après la crémation, les cendres sont recueillies dans une urne cinéraire déposée ensuite dans une sépulture ou un columbarium, au sein du site cinéraire du cimetière. Selon les souhaits du défunt ou de la famille, les cendres peuvent aussi être dispersées dans un jardin du souvenir, un espace de recueillement aménagé par la commune, dédié à la dispersion des cendres.

Eau

Aquamation : 10 %, c’est la promesse d’énergie nécessaire à l’aquamation par rapport à l’énergie d’une crémation. Aucune particule dans l’atmosphère contrairement aux 200 kilos de CO2 émis par le four crématoire. L’idée c’est de plonger le corps du défunt dans un bassin prévu à cet effet dans une eau chauffée à 93°C ++ de carbonates et ++ d’hydroxydes. Vous mélangez tout ça, secouez un peu. Entre la température de l’eau et l’alcalinité vous obtenez une accélération de la décomposition des tissus.

4 heures, ça c’est encore une promesse, celle du temps nécessaire à votre recette. L’eau restante est riche en matière organique et fait un formidable engrais, Monsanto n’a qu’à bien se tenir ! À l’issue de cette transformation il reste des os, que l’on broie et que nous mettons dans une urne, à partir de là nous reprenons le même processus que la crémation « classique ».

Résomation : Là encore, procédé somme toute semblable aux autres, déjà en place dans quelques états d’Amérique, notamment en Floride. La Résomation consiste à plonger et dissoudre les dépouilles des corps dans de l’eau à 180°C –tout de même ! – avec de l’hydroxyde de potassium.

Promession : Ça, ça vient de Suède, donc ça, ça m’intéresse. Ici il s’agit de plonger le corps dans de l’azote liquide et de le refroidir à -196°C. Ensuite, nous posons tout ça sur une table vibrante, le corps devient friable et POUF tombe en fines particules ! Par un procédé de lyophilisation, l’eau est éliminée, il reste de la poudre. Là on recommence, on met ça dans une urne, et l’idée c’est de l’enfouir et de planter un arbre dessus, par exemple.

Liquéfaction : la technique de l’hydrolyse alcaline : « Le corps est plongé dans un bain chimique alcalin (de l’eau additionnée d’hydroxyde de sodium, d’hydroxyde de potassium ou une combinaison des deux) et, au bout de 3 à 16 heures (selon les machines et le volume du corps), les protéines, le sang et la graisse sont dissous. « De nombreuses personnes se tournent vers la liquéfaction lorsqu’elles rédigent un contrat de prévention obsèques en raison de son coût plus modéré et de son côté “écolo”. » Bon ça a l’air sympa tout ça, mais est ce que c’est écolo ? Oui apparemment, cela ne consommerait que très peu d’énergie. Bon moi, je vous avoue que dès qu’il y a « mélange d’hydroxyde » quelque part, je doute de la validité du procédé écologique, mais bon…

Terre

Inhumation : L’inhumation consiste à placer le corps du défunt dans une tombe. L’enterrement a lieu le plus souvent dans un cimetière, 6 jours au plus après le décès, sauf exceptions. L’entreprise de pompes funèbres choisie s’occupe des démarches liées à l’inhumation, en totalité ou en partie.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.