Crématorium de Gleizé (Rhône) : l’exploitation a repris

1
750

L’activité a repris hier mardi au funérarium de Gleizé (Rhône). L’équipement n’aura donc été arrêté que quelques heures, après l’explosion entendue lundi après-midi en pleine crémation.

Les locaux avaient du être évacués par la cinquantaine de personnes présentes alors sur place vers 16h30, et les pompiers étaient intervenus, la cheminée crachant une épaisse fumée noire. Une intervention qualifiée de « bénigne » par les soldats du feu de Villefranche-sur-Saône. Mais par précaution, le gaz a été coupé. Les causes de l’explosion n’ont pas été communiquées par l’établissement.

C’est la première fois qu’un tel incident intervient dans ce funérarium-crématorium de la communauté d’agglomération Villefranche Beaujolais Saône (21 communes), dont la gestion est déléguée à OGF. Ouvert en 1992, le lieu assure en moyenne 550 crémations par an. Le funérarium adjacent reçoit dans l’année près de 150 défunts. Il compte notamment une salle de cérémonies de 55 places assises, deux salons de présentation, des cellules réfrigérées 6 place, d’une salle pour les soins, d’une cafétéria.

D’importants travaux de rénovation y ont été décidés en 2013 afin de proposer aux familles un meilleur accueil. Outre un nouvel espace de détente commun aux deux équipements prévus, la société Facultatieve Technologies a installé alors ce nouveau four (un pyrolytique extra-large) .

 

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

1 commentaire

  1. Bonsoir,
    Étant utilisateur principal de cet établissement, je tiens -gentillement- à préciser 2 choses: la photo correspond probablement au projet de rénovation, mais ce n’est pas la réalité à ce jour, c’est toujours moche ! Les travaux de rénovation, effectivement prévus en 2013 ne sont toujours pas réalisés. La faute incombe à l’agglomération . L’espace détente et cafétéria sont toujours absents … on attend, on attend !…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.