Les crématoriums dans la presse à la Toussaint

0
106
Les crématoriums ont connu, cette année, un intérêt particulier. Revue de presse des professionnels de la crémation.
 
Dans La Dépêche – pour un nouveau crématorium à Toulouse

La crémation plutôt que l’inhumation ? En cette veille de la fête catholique de la Toussaint, force est de constater que si la crémation continue de progresser, cette pratique des funérailles est encore largement minoritaire dans un pays majoritairement catholique qui privilégie à 80 % l’inhumation. Un récent sondage Ipsos, réalisé pour les services funéraires de la ville de Paris, montre même que les jeunes, contrairement aux seniors, préfèrent être inhumés après leur mort. Alors que ces dernières années, le choix de la crémation progressait dans les sondages, en 2015 celui de l’inhumation gagne également du terrain (49 %, +2 points par rapport à 2013). Entretien avec Éliane Orville, présidente de l’Association crématiste de la Haute-Garonne à lire ici.

Dans l’Aisne Nouvelle – recueillement devant les urnes

Alors que le taux de crémation augmente d’année en année, communes, pompes funèbres et familles s’adaptent à un nouveau mode d’inhumation. Dans l’Aisne, l’ouverture d’un crématorium à Holnon, en 2014, a facilité les démarches des particuliers. Mais questionne également sur le recueillement, à la veille de la Toussaint. Un article à lire ici.

Dans l’Avenir.net – award pour crématorium

Neomansio a décroché un 1er prix à l’International Funeral Awards 2015 à Cologne, catégorie «Services». De quoi réjouir Welkenraedt. Toutes les explications ici.

Dans Le républicain Lorrain – la crémation combien ça coûte ?

Un tiers des Français choisit aujourd’hui la crémation. Mais toutes les familles ne payent pas le même prix. On observe des disparités importantes d’un crématorium à un autre. Zoom sur les tarifs en France et en Lorraine. Un article à lire ici.

Lire aussi :  Homophobie, cimetière, école pompes funèbres... L’actualité du 19 juin 2018
Dans La Croix – l’église et la crémation

À l’occasion de la Toussaint, Mgr Christophe Dufour, archevêque d’Aix et Arles, propose une réflexion sur le choix entre inhumation et crémation. Il rappelle que l’Église, si elle n’interdit plus la seconde, donne toujours sa préférence à la première. Un article à lire ici.

Dans Slate – la crémation bien vivante

À l’image de l’essor de la crémation en France, le crématorium parisien –le plus ancien de France– doit répondre à des demandes de plus en plus nombreuses. Elles s’accompagnent d’une personnalisation des obsèques et de nouveaux rites laïcs destinés à rendre le moment plus solennel. Un article à lire ici.

Dans Le Monde – développement contrarié

Faut-il vraiment construire un deuxième crématorium à Paris, en plus du Père-Lachaise, comme l’a promis la maire, Anne Hidalgo ? Celui en projet à Réty (Pas-de-Calais) se justifie-t-il, alors qu’un tout neuf existe à 17 kilomètres de là ? Depuis des années, les installations de crémation poussent à travers la France tels des champignons en automne. A présent, les professionnels s’interrogent. Un article à lire ici.

Dans NiceMatin – crémation pratique

Plus d’un Varois et un Azuréen sur deux optent désormais pour la crémation au moment de sa mort. Nice mati réponds aux questions que vous vous posez. Un article à lire ici.

La revue de presse vous est offerte par Rivaud

Notre société créée en 1999, propose divers services et prestations funéraires pour les professionnels et les particuliers allant du fossoyage au service d’achat-vente-location de fourgons et de limousines funéraires, en passant par le partenariat avec les communes (reprise de concessions, entretien de tombes, …), la mise en place de caveaux – ossuaires, les travaux de marbrerie et les prestations funéraires pour les professionnels (transport de corps, porteurs, …)

//benjamin-rivaud.com/

presse-papier-300x224 Les crématoriums dans la presse à la Toussaint
Presse papier en France

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here