De simplifia à Complexifia

1
2631

Nous sommes tombés sur une petite annonce sur internet ou nous apprenions que Simplifia, la Start’up lyonnaise recherchait un Graphiste Print dans le cadre de son développement. Son développement, parlons-en, nous n’y comprenons rien.

Nous étions restés sur un modèle simple, la démarche après-décès, un vrai service, un beau produit, certains taquins me rétorqueront que ce n’est pas une nouveauté et que des sociétés comme Caelis, par exemple, proposait déjà les démarches administratives après décès (guides, outil internet, assistance téléphonique).

Nous avions eu l’occasion de parler de Baptiste DHAUSSY et Maxime NORY, les dirigeants à l’occasion du Salon funéraire de Paris 2013 (retrouver l’article ici).

Un développement tout azimut…

Il y a quelques semaines le site de Simplifia a évolué de manière importante, les démarches après décès n’apparaissent presque plus et la base line du site, toute en modestie, « Simplifia, la référence du funéraire », simplement…

Le site sur sa home, propose, un annuaire, pour « Trouvez votre agence funéraire », et obtenir des devis, un service d’Avis de décès, pour « Consultez les avis de décès » et propose une boutique pour « Commandez vos articles funéraires en ligne ».

Mais revenons à notre annonce et à la description de la société

Simplifia est une jeune start-up spécialisée dans l’accompagnement administratif des familles endeuillées. Nous commercialisons différentes solutions d’aide administrative après décès. Nous sommes en plein développement sur le territoire national et nous développons de nouveaux services sur le marché funéraire. Simplifia démarre son développement sur des marchés très prometteurs : le marché des seniors et de la fin de vie….

Lire aussi :  PFG, première marque du funéraire pour les Français

Simplifia développe des nouveaux services … qui existent déjà…

Pas de de nouveauté concernant les annuaires et le devis obsèques, des sites comme Comitam ou Meilleures pompes funèbres existent déjà. Les avis de décès sont présents sur internet depuis quelques années avec Enaos ou avis-de-deces.net qui proposent aussi la gestion des démarches.

La boutique d’articles funéraires, des fleurs aujourd’hui, des plaques et des cercueils demain ? Une concurrence avec les boutiques de pompes funèbres ?

Le marché des seniors et de la fin de vie

Marché prometteur ou Charles Simpson, le président de Sénior média est présent depuis déjà deux ans.

Si Baptiste DHAUSSY et Maxime NORY peuvent prendre contact avec nous, pour nous expliquer la stratégie, ce serait sympa ! Car si les nouveaux services consistent à proposer des offres identiques et déjà existantes, l’ambiance pourrait être lourde dans les allées de Funexpo en Novembre…

Pour vous faire votre propre idée, c’est ici!

1 commentaire

  1. Je comprends votre point de vue, à ceci près: tandis que vous estimez que l’ambiance pourrait être lourde dans les allées où déambulent les visiteurs de Funexpo en novembre, Simplifia, lui, sera sur un stand et me semble-t-il, a droit de cité…Mais peut-être le grief est-il plus compliqué qu’il n’y paraît….

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.