Décès : Frank Gérald connaissait la chanson

0
651

Homme de l’ombre de la chanson française, le parolier et compositeur Frank Gérald est mort hier jeudi. Il était âgé de 87 ans.

Ce ne sont pas des débuts en duo avec son beau-frère Pierre Delanoë (autre parolier) que l’on retiendra, mais le travail très fourni qu’il fera pour les autres dans les années 60 : Marcel Amont, Franck Alamo, Richard Anthony, Gilbert Bécaud, Petula Clark, Les Chats sauvages, Annie Cordy, Sacha Distel, France Gall, Françoise Hardy, Mireille Mathieu, Régine, Juliette Gréco, Gérard Lenorman, Herbert Léonard, Sylvie Vartan, Tino Rossi, Michèle Torr, Eddy Mitchell… Un annuaire de la chanson française !

Né de son vrai nom Gérald Biesel, c’est avec Gilbert Bécaud (« Quand tu danses », écrite avec Pierre Delanoë), Les Parisiennes (« Il fait trop beau pour travailler »), Mike Brant (« Felicita« , « Nous irons à Sligo« ) et plus encore avec Michel Polnareff qu’il connaît un grand succès : « La poupée qui fait non », « Love me, please love me », « Sous quelle étoile suis-né ? ».

Il était également un passionné de dessin, de peinture et de voyages.


Lire aussi :  Contrats obsèques, pompes funèbres : comment rivaliser face aux banques et assurances ?

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here