Décès un 12 janvier, éphéméride

0
377
Aujourd’hui :
Pas de journée internationale répertoriée
Ils nous ont quittés un 12 janvier :

Claude-Berri-229x300 Décès un 12 janvier, éphéméride2009 : Claude Berri, réalisateur, acteur, scénariste et producteur de cinéma. Surnommé « le dernier nabab » ou « le parrain » du cinéma français, il est considéré comme l’un des grands réalisateurs (Tchao Pantin, Jean de Florette, Manon des sources) et producteurs de films (Tess, L’Ours, Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre) du cinéma français. En 2004, il devient président de la Cinémathèque française, dont il démissionne en 2007 pour convenances personnelles. Claude Berri était aussi un amateur averti d’art moderne et contemporain, auquel il a consacré l’Espace Claude Berri, ouvert à Paris le 21 mars 2008.

2003 : Maurice Gibb, auteur-compositeur-interprète, plus connu comme membre du groupe Bee Gees, formé avec son frère jumeau Robin Gibb et son frère aîné Barry Gibb. Il était chevalier de l’Ordre de l’Empire britannique. Maurice était le frère jumeau de Robin Gibb, et était le plus jeune de 35 minutes.

1997 : Jean Edern Hallier, écrivain, polémiste, pamphlétaire, journaliste, critique littéraire et animateur de télévision français. Il est le créateur du prix anti-Goncourt et du journal L’Idiot international.

Henri-Georges-Clouzot-240x300 Décès un 12 janvier, éphéméride1977 : Henri Georges Clouzot, scénariste, dialoguiste, réalisateur, et producteur de cinéma français. Il est surtout connu pour son travail dans le genre du thriller, après avoir tourné Le Salaire de la peur et Les Diaboliques, placés par la critique au nombre des plus grands films des années 1950. Il réalise également des documentaires, dont Le Mystère Picasso, déclaré trésor national par le gouvernement français. Henri-Georges Clouzot est l’un des trois réalisateurs, avec Michelangelo Antonioni et Robert Altman, à avoir remporté les trois récompenses suprêmes des principaux festivals européens à savoir le Lion d’or, la Palme d’or et l’Ours d’or, par ailleurs, chose exceptionnelle et impossible de nos jours, ces deux dernières récompenses sont attribuées à un seul et même film (en l’occurrence Le Salaire de la Peur).

Agatha_Christie Décès un 12 janvier, éphéméride1976 : Agatha Christie, née Agatha Mary Clarissa Miller, puis, après son second mariage, Agatha Mallowan et, à partir de son anoblissement en 1971, Dame Agatha Christie, femme de lettres anglaise, auteur de nombreux romans policiers. Son nom est associé à celui de ses deux héros : Hercule Poirot, détective professionnel, et Miss Marple, détective amateur. On la surnomme la « Reine du crime » ; ceci fait d’elle l’un des plus importants et des plus novateurs des écrivains (dans le développement du genre). Elle a aussi écrit plusieurs romans, dont quelques histoires sentimentales, sous le pseudonyme de Mary Westmacott. Agatha Christie est l’une des écrivaines les plus connues au monde et est considérée comme l’auteur le plus lu de l’histoire chez les Anglo-Saxons après William Shakespeare. Elle a publié 66 romans, 154 nouvelles et 20 pièces de théâtre traduits dans le monde entier. Une grande partie d’entre eux se déroule à huis clos, ce qui permet au lecteur d’essayer de deviner le coupable avant la fin du récit. Un nombre important de ses romans et nouvelles a été adapté au cinéma ou à la télévision, en particulier Le Crime de l’Orient-Express, Dix petits nègres, Mort sur le Nil, Le Train de 16 h 50, Les Vacances d’Hercule Poirot (sous le titre Meurtre au soleil qui n’est qu’une adaptation très simpliste du roman), Le Meurtre de Roger Ackroyd, Drame en trois actes (sous le titre Meurtre en trois actes) et Le miroir se brisa (tous les deux avec Tony Curtis).

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here