Décès un 20 avril, éphéméride

0
63
Jean Carmet
Aujourd’hui :

Pas de journée internationale répertoriée à ce jour.

Défunts du jour :

Farid-Chopel-150x150 Décès un 20 avril, éphéméride2008. Farid Chopel. (55 ans) était un comédien, danseur et chanteur français. Très connu dans les années 80, on le voit dans des pubs, dans des clips (« Bamboleon » des Gipsy Kings). Il donne des one-man shows (« Les aviateurs » en 1981), et joue au cinéma : « Sac de nœuds» de Josiane Balasko, « La Vengeance du serpent à plumes» de Gérard Oury, « L’Addition » de Denis Amar, « La Femme de mon pote » de Bertrand Blier, « C’est beau une ville la nuit », de Richard Bohringer. Après un passage à vide, il revient en 2004 avec le spectacle « Le pont du milieu » et tient le premier rôle dans le film « Un si beau voyage » de Khaled Ghorbal (2008). Il meurt d’un cancer foudroyant.

Francis-Lemarque-150x150 Décès un 20 avril, éphéméride2002. Francis Lemarque (84 ans). Il était un auteur-compositeur-interprète et poète français. Au cours d’une carrière longue et discrète, couronnée par plusieurs Grand Prix du disque de l’académie Charles-Cros, il a écrit et composé près de 400 chansons, dont « À Paris », devenue un standard international repris par des dizaines d’interprètes à travers le monde entier, et « Quand un soldat», interprétée avec succès par Yves Montand, et dont les paroles engagées lui vaudront les foudres de la censure en 1953. Tout jeune, dans les années 30, il formait un duo avec son frère Maurice, qui travaillera aux côtés de Jacques Prévert, Joseph Kosma, Pierre Dac et Paul Meurisse. Il a également composé des musiques de films.

Jean-Carmet-150x150 Décès un 20 avril, éphéméride1994. Jean Carmet, mort à 73 ans, était un acteur et scénariste. Tout jeune, ce jeune homme des Pays de Loire monte à Paris avec la passion du théâtre. Il fait de la figuration sur les planches, au cinéma (« Les enfants du Paradis »), mais c’est sa voix dans le feuilleton radio « La famille Duraton », dans les années 50, qui le fait connaître. Sa renommée internationale s’installe en 1976 avec le film « La Victoire en chantant ». Sa célébrité en France date du Grand Blond. il apparaît dans plus de deux cents films. Il est nommé pour le César du meilleur acteur en 1986 pour Miss Mona et il remporte deux César du meilleur acteur dans un second rôle pour Les Misérables (en 1983) et pour Merci la vie (en 1992). Il reçoit également un César d’honneur en 1994 des mains de Gérard Depardieu, son ami. Lui qui est un vrai rabelaisien incarne souvent le « beauf franchouillard » inquiétant (Dupont Lajoie) ou cocasse (Le beaujolais nouveau est arrivé). Il tourne également pour la télévision des adaptations d’œuvres littéraires comme La Double Vie de Théophraste Longuet, Bouvard et Pécuchet ou Eugénie Grandet. Dans la série Palace, il popularise les premières Brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio.

Lire aussi :  Décès un 21 août, éphéméride

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here