Décès un 23 mars, éphéméride

0
456
Aujourd’hui

Journée mondiale de la météorologie

Défunts du jour

Adolfo-Suarez-150x150 Décès un 23 mars, éphéméride2014. Adolfo Suarez (81 ans). Ancien directeur général de la radiotélévision nationale, président du gouvernement espagnol de 1976 à 1981, il contribue à mener la transition démocratique de l’après-Franco, élections et autorisation des partis politiques à l’appui. Il quitte la vie politique en 1991, et le roi le fait Grand d’Espagne en 1996. Il souffrait de la maladie d’Alzheimer.

Elizabeth-Taylor-236x300 Décès un 23 mars, éphéméride2011. Elizabeth Taylor meurt à 79 ans à Los Angeles. Actrice britannicoaméricaine, elle commence sa carrière à l’âge de dix ans et rencontre aussitôt le succès en tournant dans des films tels que Fidèle Lassie, le mélodrame Le Grand National (qui lui vaut son premier triomphe personnel) réalisé par le directeur favori de Greta Garbo, Clarence Brown, Les Quatre Filles du docteur March mis en scène par Mervyn LeRoy (qui révéla Lana Turner), la comédie Le Père de la mariée de Vincente Minnelli et sa suite… Une place au soleil et Géant, les deux de George Stevens avec respectivement Montgomery Clift, James Dean et Rock Hudson, lui ouvrent, en 1956, les portes de l’immortalité. Étoile d’Hollywood dans les années 1950 et 1960, elle reçoit deux Oscars pour ses rôles dans La Vénus au vison et Qui a peur de Virginia Woolf ?. Ses autres grands succès incluent La Chatte sur un toit brûlant, Soudain l’été dernier ainsi que Cléopâtre et La Mégère apprivoisée. Plus rare sur grand écran à partir des années 1970 en raison de sa santé précaire et de l’insuccès de ses films dès la fin des années 1960, Elizabeth Taylor se consacre par la suite à la lutte contre le sida avant même la mort en 1985 de son ami l’acteur Rock Hudson. En 1999, l’American Film Institute distingue Elizabeth Taylor de la septième (sur 100) plus grande actrice de tous les temps. Elle a été mariée huit fois, dont deux fois avec l’acteur Richard Burton. Relation orageuse et passionnée dont on parle encore.

Armand-Lanoux Décès un 23 mars, éphéméride1983. Armand Lanoux est un écrivain français, mort à 69 ans. Il a fait d’abord plusieurs métiers, instituteur, dessinateur de sujets pour boîtes de bonbons, employé de, représentant en livres de luxe, artiste peintre, journaliste … Il a écrit dans plusieurs genres : le roman (policier, naturaliste, souvenirs comme prisonnier de guerre), l’essai (souvent sur Paris), la biographie : Bonjour Monsieur Zola, 1954 ; Maupassant le bel ami, 1967 ; Adieu la vie, adieu l’amour, 1976, sur Dorgelès), la chronique, le théâtre, la poésie (prix Guillaume-Apollinaire 1953 pour Colporteur), le scénario pour la télévision. Il est le lauréat du prix Interallié, en 1956, pour Le Commandant Watrin et du prix Goncourt, en 1963, pour Quand la mer se retire. Il devient membre de l’Académie Goncourt en 1969.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.