Décès un 23 novembre, éphéméride

0
138
Aujourd’hui :

Pas de journée internationale.

Défunts du jour :

Hélène-Duc-150x150 Décès un 23 novembre, éphéméride2014. Hélène Duc (97 ans). Actrice, son rôle le plus célèbre aura été celui de Mahaut d’Artois dans la série télévisée « Les rois maudits » (1972). Elle a aussi été la grand-mère dans le film « Tanguy » d’Etienne Chatiliez. Dans sa carrière, elle a tourné avec Jacques Becker, Jean Renoir, André Cayatte, Edouard Molinaro, Michel Deville. On la voyait régulièrement dans l’émission de télé « Au théâtre ce soir » dans les années 70. En 2005, elle a reçu le titre de « Juste parmi les nations ». Avec sa mère institutrice, elles avaient sauvé des dizaines de Juifs pendant la guerre à Bergerac et Marseille.

Larry-Hagman-150x150 Décès un 23 novembre, éphéméride2012. Larry Hagman (81 ans) était un acteur et réalisateur américain. Il restera essentiellement dans nos mémoires françaises comme ayant interprété le fameux  JR Ewing  de la série télévisée « Dallas ». Il avait auparavant été le héros masculin de la série « Jinny de mes rêves » (1965-1970) et a tournée dans une vingtaine de films (dont « Superman », « Nixon » et « Primary Colors »).

Philippe-Noiret-150x150 Décès un 23 novembre, éphéméride2006. Philippe Noiret (76 ans) était un acteur français. Le cancre à l’école rêve de théâtre dans l’après-guerre. Il parvient à intégrer la fameuse troupe du Théâtre national populaire (TNP) en 1953 sous la direction de Jean Vilar. Il y reste jusqu’en 1960. Dans cette décennie, le cinéma l’appelle. Il se fait remarquer après 166 avec « La vie de château » (Jean-Paul Rappeneau), puis « Alexandre le bienheureux » (Yves Robert) et « La vieille fille » (Jean-Pierre Blanc). On le retrouve dans les années 70 dans « La grande bouffe » (Marco Ferreri) et dans plusieurs films de son ami Bertrand Tavernier : « Que la fête commence », « Le juge et l’assassin », « Coup de torchon », « La fille de d’Artagnan ». En 1976, Robert Enrico et son « Vieux fusil » le mènent à son premier César. Après  les années 80, Noiret est un « taulier » du cinéma français : « Chouans ! », « les Ripoux », « Cinéma Paradiso », « Uranus », « Le Bossu »…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here