Décès un 29 juillet, éphéméride

0
1525

Aujourd’hui, c’est la journée internationale pour la diversité socio-culturelle et pour la lutte contre la discrimination

Ils nous ont quittés un 29 juillet :

Chris-Marker-250x300 Décès un 29 juillet, éphéméride2012 : Chris Marker, réalisateur, écrivain, illustrateur, traducteur, photographe, éditeur, philosophe, essayiste, critique, poète et producteur français. Pour le grand public, son œuvre renvoie à ses films majeurs : La Jetée, Sans soleil, Le Joli Mai, Le Fond de l’air est rouge ou encore Chats perchés, et pour les cinéphiles et les plus anciens admirateurs : Lettre de Sibérie, Cuba Si!, Dimanche à Pékin, Si j’avais quatre dromadaire ou encore Le Mystère Koumiko, pour l’essentiel des documentaires définis par André Bazin, dès le départ, comme des essais cinématographiques. Cependant, son œuvre d’ensemble ne se limite pas aux œuvres signées Chris Marker : le réalisateur français a tout au long de sa carrière activement collaboré avec d’autres réalisateurs, écrivains, acteurs, artistes ou simples ouvriers : de Costa-Gavras à Yves Montand, d’Alain Resnais à Yannick Bellon ou Alexandre Medvedkine, de Jorge Semprun à Benigno Cacérès, de Thoma Vuille à Mario Ruspoli, de Joris Ivens à Haroun Tazieff, de William Klein à Mario Marret, d’Akira Kurosawa à Patricio Guzman.

Michel-Serrault-190x300 Décès un 29 juillet, éphéméride2007 : Michel Serrault, acteur Français. Marié le 27 janvier 1958 avec Juanita Saint-Peyron, qu’il avait rencontrée au conservatoire Maubel à Paris alors qu’il prenait des cours de comédie, avec pour témoins Jean Poiret et Françoise Dorin, Michel Serrault a eu deux filles : Caroline, morte dans un accident de voiture en 1977 à l’âge de 19 ans, et Nathalie. Juanita, dite Nita, morte le 15 novembre 2008, aura été jusqu’à la fin l’amour de sa vie. Il était l’un des acteurs les plus populaires et atypiques de sa génération, apprécié aussi bien par l’intelligentsia que par le grand public pour s’être coulé avec aisance et authenticité, tout au long d’une carrière forte de cent trente-cinq longs métrages, dans des rôles très différents et originaux : du boulevard (La Cage aux folles) et de la comédie absurde ou délirante (Buffet froid, Le Miraculé, Rien ne va plus) à un registre plus sombre (Garde à vue, Les Fantômes du chapelier, Mortelle randonnée, Docteur Petiot) en passant par une palette d’interprétations dramatiques nuancées (Nelly et Monsieur Arnaud, Le Monde de Marty). Il est le seul comédien à avoir obtenu le César du meilleur acteur à trois reprises.

Vincent-Van-Gogh-autoportrait-248x300 Décès un 29 juillet, éphéméride1890 : Vincent Van Gogh, peintre et dessinateur néerlandais. Son œuvre pleine de naturalisme, inspirée par l’impressionnisme et le néo-impressionnisme, annonce le fauvisme et l’expressionnisme. Au début du XXIe siècle, c’est l’un des peintres les plus connus au monde. Van Gogh grandit au sein d’une famille de l’ancienne bourgeoisie. Il tente d’abord de faire carrière comme marchand d’art chez Goupil & Cie. Cependant, refusant de voir l’art comme une marchandise, il est licencié. Il aspire alors à devenir pasteur, mais il échoue aux examens de théologie. À l’approche de 1880, il se tourne vers la peinture. Pendant ces années, il quitte les Pays-Bas pour la Belgique, puis s’établit en France. Autodidacte, Van Gogh prend néanmoins des cours de peinture. Passionné, il ne cesse d’enrichir sa culture picturale : il analyse le travail des peintres de l’époque, il visite les musées et les galeries d’art, il échange des idées avec ses amis peintres, il étudie les estampes japonaises, les gravures anglaises, etc. Sa peinture reflète ses recherches et l’étendue de ses connaissances artistiques. Toutefois, sa vie est parsemée de crises qui révèlent son instabilité mentale. L’une d’elle provoque son suicide, à l’âge de 37 ans. L’œuvre de Van Gogh est composée de plus de deux mille toiles et dessins datant principalement des années entre 1880 et 1890. Elle fait écho au milieu artistique européen de la fin du XIXe siècle. Il est influencé par ses amis peintres, notamment Anthon van Rappard, Émile Bernard et Paul Gauguin. Il échange aussi des points de vue avec son frère Theo, un marchand d’art connu. Il admire Jean-François Millet, Rembrandt, Frans Hals, Anton Mauve et Eugène Delacroix, tout en s’inspirant de Hiroshige, Claude Monet, Adolphe Joseph Thomas Monticelli, Paul Cézanne, Edgar Degas et Paul Signac. Peu connu dans les années 1890, Van Gogh n’a été remarqué que par un petit nombre d’auteurs et de peintres en France, aux Pays-Bas, en Belgique et au Danemark. Cependant, dans les années 1930, ses œuvres attirent cent vingt mille personnes à une exposition du Museum of Modern Art à New York.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.