Décès un 8 mai, éphéméride

0
395
Aujourd’hui :

Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge.

Défunts du jour :

Dirk-Bogarde Décès un 8 mai, éphéméride1999. Dirk Bogarde (78 ans) était un acteur anglais qui s’est fait remarquer dans les années 50 en tournant avec Terence Fisher, Marc Allégret, Charles Crichton, Lewis Gilbert, Anthony Asquith, Jack Clayton, Richard Attenborough ou Michael Powell. Il enchaine des films d’aventures, historiques ou exotiques, des drames romantiques, des drames de guerre, avec pour partenaires Brigitte Bardot, Olivia de Havilland, Ava Gardner, Judy Garland.. Sa carrière prend un tournant décisif avec La Victime de Basil Dearden (1961) puis Joseph Losey (The Servant, 1963). Il retrouve le réalisateur pour Modesty Blaise (1966) et Accident (1967). Il enchaine ensuite des rôles de personnages torturés, à la sexualité souvent trouble, comme dans Portier de nuit de Liliana Cavani et surtout Les Damnés et Mort à Venise de Luchino Visconti. Sa carrière internationale inclut aussi bien John Schlesinger que George Cukor et Rainer Werner Fassbinder. Parlant parfaitement le français, il travaillera avec Henri Verneuil, Alain Resnais et Bertrand Tavernier, avec lequel il tournera son dernier film, Daddy nostalgie en 1990.

Georges-Peppard Décès un 8 mai, éphéméride1994.George Peppard (65 ans) était un acteur américain. Ses rôles les plus connus sont celui de « Fred » Paul Varjak, obtenu au début de sa carrière dans Diamants sur canapé (Breakfast at Tiffany’s) aux côtés d’Audrey Hepburn (1961) et, plus tard, dans les années 1980, celui du colonel John « Hannibal » Smith dans la série télévisée Agence tous risques. Jeune premier sympathique, grand séducteur à l’écran, il a eu notamment comme partenaires féminines célèbres : Sophia Loren, Ursula Andress, Joan Collins, Carroll Baker, Jean Seberg, Dominique Sanda. Dans des rôles plus physiques, il s’est confronté à Rock Hudson, Raymond Burr et Orson Welles. Il a joué dans Opération Crossbow (1965), Le Crépuscule des aigles (1966) et le film de guerre Tobrouk, commando pour l’enfer (1967).

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here