Découverte d’un cimetière de mammouths en Sibérie

0
168
Les ossements de mammouths découverts

Un cimetière de mammouths a été découvert par les chercheurs de l’Université d’État de Tomsk, dans la région de Novossibirsk, à Voltchia Griva, au cours de fouilles.

Le cimetière découvert dans la région de Novossibirsk par les scientifiques contient désormais la plus grande concentration record de squelettes de mammouths trouvée en Russie. La découverte, avec un nombre record de résidus, des os des adultes et jeunes mammouths n’a jamais été trouvée auparavant, en Russie.

C’est en Eurasie, dans la région russe de Novossibirsk, à Voltchia Griva, déjà connue pour abriter un nécropole de mammouths que les fouilles ont été effectuées par les étudiants et les chercheurs de la TSU, où pas moins de restes de huit mammouths, jeunes spécimens qu’adulte ont été découverts, a annoncé les médias. Les équipes de paléontologue sont tombées sur des ossements d’animaux anciens, dont personne ne soupçonnait l’existence, à une profondeur d’environ 1,7 à 2,1 mètres, sous des couches de sable et d’argile. Conditions qui ont permis de garder un bon état de conservation aux carcasses.

Les mammouths retrouvés sont, d’après les scientifiques, significativement plus grands que leurs confrères qui sont plus jeunes sur le plan géologique.

Le chef du laboratoire du mésozoïque et des écosystèmes du cénozoïque de l’Université de Tomsk, Sergueï Lechtchinski a annoncé que le plus grand fragment du fémur est long de 1,15 mètre et aurait appartenu probablement à un mammouth mâle âgé de 45-50 ans, qui pesait entre cinq à six tonnes ou plus, et en tenant compte du tissu mou, la hauteur a dépassé de 3 mètres. À noter que ses restes ont été probablement couchés dans les strates de la roche de 20 à 25 où même 30 ans.

Lire aussi :  Le crématorium aéroport : ça vous dit, un petit voyage ?

Connu depuis 60 ans, les premières découvertes à Voltchia Griva, dans le cimetière géant qui abrite pas moins de 55 mammouths, ont été faites en 1957, et qu’en 2015, plus de 600 de fragments de dents et d’ossements ont été découverts.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here