déshériter ?

EST-IL POSSIBLE DE DÉSHÉRITER SES ENFANTS ? Non, car les enfants sont réservataires. Il est possible en revanche de les priver de la quotité disponible en en disposant autrement (par exemple, en faisant un testament en faveur d’un tiers).

Toutefois, si l’enfant est d’accord, il peut renoncer à sa réserve (v. la renonciation à l’action en réduction pour cause d’atteinte à la réserve).

EST-IL POSSIBLE DE DESHERITER SES PARENTS ?

La question ne se pose que si le défunt n’a pas de descendants car dans le cas contraire, de toutes façons, les parents ne sont pas héritiers. Oui, il est possible de déshériter ses parents en disposant de son vivant de sa fortune autrement, par exemple, en faisant un testament en faveur de son conjoint.

EST-IL POSSIBLE DE DESHERITER SON CONJOINT ?

Oui, en disposant de sa fortune autrement, mais seulement en présence d’enfants car le conjoint n’est pas réservataire. Il y a toutefois une limite : on ne peut pas priver le conjoint de son droit temporaire au logement.

En l’absence de postérité, on ne peut pas déshériter complètement son conjoint, car il est réservataire du quart de la succession.