La désinfection funéraire, une activité en plein essor

0
1569

Depuis 10 ans maintenant, La Belfortaine de Thanatopraxie a accueilli bon nombre de stagiaires, certains sont aujourd’hui Thanatopracteurs, d’autres ont finalement changé de voie et d’autres encore m’ont fait regretter amèrement  de leur avoir un jour ouvert la porte de mon entreprise. Stéphane Beurton ne compte assurément pas parmi ces derniers.

Par Claire Sarazin, thanatopracteur

L’ancien aspirant Thanato a fait son chemin depuis 10 ans, un joli parcours et une belle réussite professionnelle aujourd’hui, pas comme embaumeur mais toujours dans le milieu funéraire ; d’abord dans l’entretien de sépulture, service qu’il assure toujours en parallèle de sa nouvelle activité en pleine expansion : La désinfection et la décontamination mortuaire et funéraire.

Stéphane-Beurton-tenue-de-travail-300x225 La désinfection funéraire, une activité en plein essor
Stéphane Beurton, tenue de travail

Agent des services mortuaires et de désinfection (ASMD) depuis 2004, Stéphane dirige à présent une équipe de nettoyage qui n’intervient que sur les cas extrêmes comme les suicides, homicides et les corps retrouvés sur la voie publique ou en domicile,  que la mort soit pathologique ou non.  Il n’y a à l’heure actuelle que 9 entreprises comme la sienne en France et une seule en Franche-Comté. En tant que vrai spécialiste, Stéphane est d’astreinte 7 jours sur 7 et 24h sur 24.

Son métier est de nettoyer, désinfecter et décontaminer avec discrétion et rapidité. Sur chaque scène, un inventaire minutieux doit être fait dès l’arrivée de l’équipe sur les lieux, quels qu’ils soient, logement,  véhicule…. Avec la famille ou les autorités.

L’entreprise possède un fourgon labo aménagé pour tout type d’intervention. Un opérateur radio, équipé d’un talkie walkie, retransmet en direct le déroulement des opérations aux familles endeuillées et s’occupe également de les cadrer et de les soutenir. Chaque produit utilisé nécessite une protection optimale, des connaissances parfaites et des gestes précis.

Lire aussi :  Bernier Probis vient d’acquérir F.A.M.A. en région parisienne

Selon Stéphane, le personnel funéraire sous estime  le biorisque et n’a pas pleine conscience du danger auquel il est exposé en permanence. Ne pas négliger les règles de sécurité et porter les équipements de protection est capital.

Partant de ce constat, il décide à présent de se lancer dans la formation, avec le centre de formation Thanatopraxie Art et Technique. La première session est  prévue en mars au stade Bonnal sur une durée de 3 jours, durant lesquels se succéderont cours théoriques et exercices pratiques. Ce stage s’adresse aussi bien aux professionnels funéraires et mortuaires qu’au personnel médical, ainsi qu’aux pompiers, aux ambulanciers, gendarmes et policiers qui sont eux aussi exposés aux biorisques lors de macabres découvertes. Se former pour se protéger, tel est le mot d’ordre. Un certificat sera délivré à chaque stagiaire.

Renseignements, programme détaillé et devis : tatformation@gmx.fr

Pour contacter Stéphane : NDF Nettoyage Désinfection Funéraire

Nettoyage et Désinfection après décès dans tous lieux.

9, rue de la forge

70000 MAILLEY-CHAZELOT

Téléphone: 07.87.74.83.37

Crédit photo, Stéphane Beurton, partenaire depuis 4 ans de Sandrine Quedec, responsable des Pompes Funèbres Broggi de Sequanie

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.