Digital Network Services, répondre à la mort numérique des défunts

0
508

En 2014, Benjamin Goyard, ingénieur en aéronautique, apprend le décès d’un proche dans un accident de moto. Le défunt laisse derrière lui une identité numérique (compte facebook, email, compte amazon…) qui continue de vivre malgré son décès. En janvier 2016, il lance Digital Network Services, pour répondre à la mort numérique des défunts.

Les proches du jeune homme souhaitent fermer ses comptes sur les réseaux sociaux et les sites de e-commerce. En pleine période de deuil, ils doivent multiplier les procédures administratives pour arriver à leur fin.

Devant le constat d’un manque total d’information et de services proposés aux familles des défunts, Benjamin Goyard décide de les accompagner dans leurs démarches. Pourquoi ne pas proposer ce service à d’autres familles ?

Un service qui s’occupe de la mort numérique

Depuis Janvier 2016, Digital Network Services propose ses services aux particuliers et aux professionnels du secteur du funéraire pour accompagner la clôture de la vie numérique des défunts.

Aujourd’hui, la « mort numérique » est une problématique qui concerne 8% des familles endeuillées. Et nul doute que cette inquiétude concernera de plus en plus de personnes, dans 20 ans, 90% des défunts laisseront derrière eux les traces d’une vie numérique.

Le sujet est pris très au sérieux, puisque les députés ont signé un amendement  de Lionel Tardy (Les Républicains) de la loi sur une république numérique, qui détaille les droits des héritiers en permettant un droit d’accès pour des raisons successorales et un droit de suppression des comptes du défunt sur les réseaux sociaux.

Clôture de vie numérique

Aucun service de clôture de vie numérique n’existe à ce jour, laissant des familles désemparées devant le compte Facebook ou Twitter d’un jeune défunt qui s’auto-alimente, ou même de seniors qui laissent eux aussi une empreinte numérique.

L’image traditionnelle du secteur funéraire fait qu’à ce jour, aucune société de pompes funèbres ne propose ce type de prestation. Mais les temps changent, et le numérique est partout, alors pourquoi pas dans le secteur funéraire.

Digital Network Services se positionne comme prestataire de service pour les professionnels du  secteur funéraire, et comme un service en ligne pour les particuliers.

Il est temps de proposer aux familles endeuillées un service d’accompagnement pour que la gestion de la mort virtuelle ne s’ajoute pas au deuil de la perte réelle d’un proche.

Pour en savoir plus:

Si vous souhaitez fermer les comptes numériques sur les différents sites ou réseaux sociaux (Facebook, Google, Amazon, Yahoo, Linkedin, Instagram, Outlook, twitter, Youtube, Skype, Viadeo) d’un proche décédé, Digital Network Services vous propose plusieurs solutions afin de vous aider à fermer les traces numériques d’un défunt.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.