Dix ans après sa mort, l’hommage à Pierre Bachelet

0
1131
Pierre Bachelet (capture Youtube)

Un cancer l’a emporté voici dix ans, le 15 février 2005. Pierre Bachelet, 60 ans, succombait à Suresnes, près de Paris. Pour se souvenir du chanteur des « Corons », sa femme publie un livre et des disques lui rendent hommage.

C’est d’abord Quentin, son fils, qui a sollicité des amis de son père pour un disque de reprises. « Nous l’avons tant aimé » sortira le 23 mars. Gérard Lenorman, Patrick Sébastien, Enrico Macias, Philippe Lavil, , Véronique Jeannot, Gilbert Montagné, Chico et les Gypsies, Dave et Didier Barbelivien l’enregistrent actuellement. A chacun sa chanson de Bachelet.

C’est ensuite Sony qui publie l’intégrale des albums studio. Certains vinyles n’avaient jamais été convertis en CD. Treize albums en tout L’occasion de redécouvrir des chansons qui ont eu leur succès : « En l’an 2001 », « Marionnettiste », « Elle est d’ailleurs », « Vingt ans ». Pas d’« Emmanuelle » ni de « Just because of you » (les Bronzés font du ski), deux musiques de films à succès en revanche.

Il repose aujourd’hui à Saint-Tropez. Sa tombe est toujours visitée, marque d’un chanteur populaire, d’un homme apprécié et qui s’intéressait aux autres. Cet homme de tous les jours, Françoise Bachelet en fait le portrait dans un livre-CD de souvenirs, « Un p’tit bout de chemin avec Pierre Bachelet » (Sony).

Elle livre des tranches de vie, qui racontent un homme simple et passionné, pétri des valeurs du Nord, le travail, l’amitié. Il aimait la mer, sa ville d’enfance de Calais. Là-bas, on le lui rend bien : « Les Corons » est devenu un hymne du club de football de Lens, chanté à la mi-temps par les supporters. A l’image de son public, fidèle.


LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.