« Don Quichotte » : Cervantès, tombe retrouvée

0
447

Des fragments de la dépouille de Miguel de Cervantès ont été découverts dans la crypte d’une église de Madrid. C’est ce qu’annonce ce mardi une équipe de chercheurs. Le lieu exact de la sépulture de l’auteur de « Don Quichotte » s’était perdu au fil du temps.

Il aura fallu une année de fouilles dans l’actuelle église des Trinitaires pour retrouver ce qui reste du plus grand écrivain espagnol, mort en 1616 : une mâchoire, des os de bras, de hanche. Il n’y a pour l’heure pas eu d’analyse génétique sur ces ossements. Seulement un faisceau d’indices d’ordre anthropologique, archéologique.

fouilles-Cervantès "Don Quichotte" : Cervantès, tombe retrouvée
(capture Twitter Wall Street Journal)

Cette équipe scientifique, financée par la mairie de Madrid, compte 22 spécialistes (légistes, architecte, géomètre…). Elle a sondé les murs à l’aide d’un scanner 3D et de caméras infrarouges. Elle cherchait les os d’un sexagénaire quasi édenté, blessé au bras gauche lors la bataille navale de Lépante (1571), ayant en outre reçu des coups d’arquebuse à la poitrine. Dans l’église, de nombreuses zones enfermaient des squelettes. Dans le sol, dans des niches.

L’écrivain a passé les dernières années de sa vie dans ce quartier du centre de la capitale espagnole. Le quartier des Lettres. Il y côtoyait d’autres artistes de son temps, notamment son confrère Lope de Vega.

L’auteur de « Don Quichotte », mort des suites d’un diabète, a été enterré dans cette église de brique rouge jouxtant un couvent, qui fut agrandie par la suite. De travaux en travaux, l’emplacement de sa tombe avait été perdu. Des restes de son épouses Catalina figureraient eux aussi dans la crypte.

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.