Doyen des Français, de Philippe Vocanson à Roger Gouzy

0
1139

Il s’appelle Roger Gouzy, est âgé de 109 ans, et est le nouveau doyen des Français depuis la mort, le week-end dernier à Saint-Etienne (Loire), de son prédécesseur Philippe Vocanson.

le 23 juillet 1905 dans l’Aude, Roger Gouzy vit actuellement dans une maison de retraite près de Narbonne (Languedoc-Roussillon). Si son passe temps était la pratique du clairon, son métier était mécanicien. Il a exercé d’abord comme chauffeur dans les années 30 pour le compte de la marquise de Grave. A la Libération, changement de décor. Il  devient mécanicien de machines à coudre dans une usine de confection de vêtements, à Sète (Hérault).

Philippe Vocanson lui-aussi avait connu le monde rural et ouvrier d’avant 1914. Ce temps des images tremblotantes en noir et blanc. L’Auvergnat vivait dans la ferme familiale à Saint-Jeures, en Haute-Loire, au milieu de sept frères et sœurs. Il devient agriculteur, mais ses parents rêvent d’autre chose pour lui, constatant sa santé fragile.

 Alors le voici jeune apprenti cordonnier à Lyon, où il acquiert les bases de son métier avant qu’il ne s’installe à son compte à Saint-Etienne. Il exercera pendant quarante ans. Bientôt, c’est la Deuxième guerre. Philippe Vocanson s’engage. Il a 35 ans, est caporal. Mais l’armée française est en déroute, et le voici fait prisonnier par les Allemands, dans le Nord du pays. Il parvient à s’évader. On lui demandait ce qui avait pu favoriser sa longévité. Certes, il ne se séparait pas de son couvre-chef, un feutre l’hiver, un chapeau de paille l’été. Mais lui disait plutôt n’avoir jamais fumé, boire très peu d’alcool, et aimer le fromage et le chocolat. Il sera inhumé jeudi à Saint-Etienne.

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

(Photo Philippe Vocanson. Capture d’écran site Radio Scoop Saint-Etienne)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.