Doyen des Français, de Philippe Vocanson à Roger Gouzy

0
1124

Il s’appelle Roger Gouzy, est âgé de 109 ans, et est le nouveau doyen des Français depuis la mort, le week-end dernier à Saint-Etienne (Loire), de son prédécesseur Philippe Vocanson.

le 23 juillet 1905 dans l’Aude, Roger Gouzy vit actuellement dans une maison de retraite près de Narbonne (Languedoc-Roussillon). Si son passe temps était la pratique du clairon, son métier était mécanicien. Il a exercé d’abord comme chauffeur dans les années 30 pour le compte de la marquise de Grave. A la Libération, changement de décor. Il  devient mécanicien de machines à coudre dans une usine de confection de vêtements, à Sète (Hérault).

Philippe Vocanson lui-aussi avait connu le monde rural et ouvrier d’avant 1914. Ce temps des images tremblotantes en noir et blanc. L’Auvergnat vivait dans la ferme familiale à Saint-Jeures, en Haute-Loire, au milieu de sept frères et sœurs. Il devient agriculteur, mais ses parents rêvent d’autre chose pour lui, constatant sa santé fragile.

 Alors le voici jeune apprenti cordonnier à Lyon, où il acquiert les bases de son métier avant qu’il ne s’installe à son compte à Saint-Etienne. Il exercera pendant quarante ans. Bientôt, c’est la Deuxième guerre. Philippe Vocanson s’engage. Il a 35 ans, est caporal. Mais l’armée française est en déroute, et le voici fait prisonnier par les Allemands, dans le Nord du pays. Il parvient à s’évader. On lui demandait ce qui avait pu favoriser sa longévité. Certes, il ne se séparait pas de son couvre-chef, un feutre l’hiver, un chapeau de paille l’été. Mais lui disait plutôt n’avoir jamais fumé, boire très peu d’alcool, et aimer le fromage et le chocolat. Il sera inhumé jeudi à Saint-Etienne.

Lire aussi :  FFC, France Tombale, inmemoriam …l’actualité mortelle du mardi 20 mars 2018

(Photo Philippe Vocanson. Capture d’écran site Radio Scoop Saint-Etienne)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here