Droit de réponse de la Mairie de Suresnes

2
1507

Nous avons reçu un courrier de la Mairie de Suresnes concernant les propos tenus dans un article qui doivent être corrigés afin d’informer le lecteur du point de vue de la ville de Suresnes et de rétablir la vérité des faits qui sont évoqués. En conséquence, conformément à l’article 6 IV de la loi du 21 juin 2004 sur la confiance dans l’économie numérique nous vous prions de bien vouloir intégrer sur votre site le droit de réponse suivant :

Précisions de la Mairie de Suresnes

L’article signé Guillaume Bailly, mis en ligne le 27 février 2015 sur le site Funéraire info, et titré « enterrement prématuré pour le FN à Suresnes » en relayant en partie les propos d’un conseiller municipal Front National de la ville de Suresnes comporte des affirmations incomplètes et erronées.

Celles-ci n’ont fait l’objet d’aucune vérification auprès de la ville. Elle aurait pourtant permis d’apporter aux lecteurs des informations indispensables à leur compréhension et d’éviter l’atteinte portée à la réputation de la ville et de ses agents.

Car c’est afin de préserver la tranquillité publique et la sérénité des relations entre groupes d’opposition représentés au Conseil municipal que la ville de Suresnes s’est vu contrainte d’attribuer aux élus du Front National un accès spécifique aux bureaux mis à leur disposition. En effet les tensions vives et régulières intervenues depuis le début du mandat en cours entre groupes de l’opposition PS PC Europe écologie d’une part, et les élus du Front National d’autre part ont amené l’autorité municipale à prévenir les incidents plus graves que risquait de faciliter un accès commun aux locaux.

Les propos de Laurent Salles qui, cité par l’article, affirme que «le cimetière est dans un état lamentable » et que « des tombes de soldats morts pour la France (y) sont totalement à l’abandon » sont mensongères et diffamatoires à l’égard de la ville et de ses personnels.

En effet, les parties communes à la charge de la municipalité ne sont aucunement laissées à l’abandon, comme tout visiteur de bonne foi pourrait le constater. La ville a d’ailleurs dédié un agent à l’entretien exclusif du cimetière.

Celui-ci ne contient par ailleurs aucune tombe militaire mais uniquement des concessions de famille. Si certaines peuvent abriter les dépouilles mortelles de personnes tombées pour la France, leur entretien est à la charge des familles et la mairie n ’a aucune compétence pour intervenir sur ces concessions.

Ces affirmations sont d’autant plus préjudiciables que la ville de Suresnes apporte un soin constant à la préservation et à l’entretien de ses cimetières, lieux de souvenir et de mémoire essentiels à son histoire et à son identité.

Christian Dupuy

Maire de Suresnes

2 COMMENTAIRES

  1. Bien que n’étant pas du parti de la municipalité actuelle, mais seulement suresnois depuis 53 ans; j’affirme ici que ce premier cimetière de la ville situé face à la mairie est très bien entretenu. Dans cet enclos dort de son dernier sommeille Henri Sellier et aucune tombe militaire ne si trouve. Ne pas confondre avec le cimetière Voltaire près de la commune de Puteaux.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.