Elle tente de sortir de son cercueil, une femme enterrée vivante au Brésil ?

1
2919
enterrée vivante

Une femme aurait été enterrée vivante par erreur au Brésil. Sa famille en est persuadée et affirme même que pendant 11 jours, elle a tenté de sortir de son cercueil.

Rosangela Almeida dos Santos, 37 ans, a été déclarée morte le 28 janvier à l’hôpital de Riachao das Neves, au nord-est du Brésil. Selon le certificat médical, elle est décédée d’un choc septique. Le jour suivant, elle a été enterrée. Des personnes habitant à proximité du cimetière ont contacté ses proches le 9 février, soit 11 jours plus tard, affirmant avoir entendu des cris et des gémissements.

«J’ai entendu taper et hurler dans la tombe»

«Je me suis rendue en face de la sépulture et j’ai entendu plusieurs fois taper. J’ai pensé que des enfants jouant par là me faisaient une blague. Puis j’ai encore entendu gémir deux fois, et plus rien», a raconté Natalina Silva sur un site brésilien.

«Le corps était chaud»

Ses proches se sont immédiatement rendus dans le cimetière. Dans une vidéo, on peut voir un groupe d’hommes sortir un cercueil en bois. Puis l’ouvrir.

Les membres de la famille de Rosângela Almeida dos Santos disent que son corps a été retrouvé dans son cercueil, avec des blessures aux mains et au front, comme si elle avait essayé de quitter le cercueil après ses obsèques. Sans succès, puisque sa famille a finalement constaté qu’elle ne respirait pas.

Ana Francisco Dias, qui habite à côté du cimetière, a affirmé à la chaine de télévision Globo: «De très nombreuses personnes ont assisté à l’ouverture du cercueil ce soir là et ont touché le corps de Rosangela. Il n’était pas froid, il était chaud.» La police locale a ouvert une enquête.

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.