Enterrement : le dessinateur Siné repose sous son doigt d’honneur

1
253

Siné, dessinateur satirique, a rejoint hier sa dernière demeure sous une pluie battante au cimetière parisien de Montmartre. Un ultime parcours non conformiste qui a débuté le matin par une crémation au Père-Lachaise en présence d’une foule d’amis. Il est mort à 87 ans la semaine dernière dans un hôpital des suites d’une opération.

Figure historique de Charlie Hebdo, avant d’en être licencié en 2008, il était l’un des dernier caricaturistes de la génération des Wolinski et Cabu. Il a ensuite créé Siné Mensuel. Le magazine qui a publié la veille de trépasser sa dernière chronique, où il racontait comment la mort rôdait désormais autour de lui.

Cet esprit s’est retrouvé hier au crématorium du Père Lachaise. Un cercueil bardé de dessins et d’écritures d’amis. Une bouteille de Morgon (son vin préféré) posée dessus. Une grande photo, des roses rouges, des morceaux de jazz, les grands Billie Holiday, Otis redding et Nina Simone. Et des doigts d’honneur, allusion à celui qu’il s’est fait sculpter d’avance façon cactus sur sa future tombe. Dans la foule, ses proches bien sûr, et des confrères en humour aussi, Philippe Geluck, Christophe Alévêque.

Et puis l’après-midi il y a eu l’enterrement sous le ciel mouillé. Une foule de plus de 400 personnes, selon une agence de presse, et un orchestre de jazz pour jouer des standards. Là encore un certain désordre, des rires et des larmes. Devant la tombe, on partage un dernier verre de vin . Christophe Alévêque est toujours là. Guy Bedos a rejoint la troupe. Le comédien Benoît Delépine prononce l’éloge funèbre, parodiant André Malraux accueillant Jean Moulin au Panthéon. Il est rappelé l’amour de Siné pour les chats, jeux de mots à l’appui. Des militants syndicaux et politiques apportent leurs anecdotes avant de déposer une dernière rose rouge, direction le bistrot

« Mourir ? Plutôt crever » : c’est ce que le dessinateur a fait graver d’avance sur sa tombe. Une sépulture qui accueille aussi désormais l’urne de sa première épouse, morte le même jour que lui.

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.