Entretien des chaussures, comment ne pas avoir les pompes funèbres…

0
779

Un jeune lecteur de Funéraire-Info, nous a interrogé ce week-end sur un sujet dont nous n’avons jamais parlé : « Bonjour, je m’appelle Vincent et j’ai 22 ans, je vais faire une formation d’assistant funéraire chez Xxxx (c’est pas un partenaire, nous ne pouvons pas citer le nom) et j’aimerais avoir quelques conseils sur l’entretien des souliers et sur la méthode pour réussir les nœuds de cravate, pouvez-vous m’aider ? ». La fin du service militaire a en effet fait des dégâts collatéraux, le long et douloureux apprentissage du cirage de rangers et de la vérification du nœud de cravate pour pouvoir partir en permission, n’est plus enseigné !

Une bonne paire de chaussures est un accessoire important dans le milieu funéraire, souple, confortable, seyante et sécurisée, elle doit s’adapter à la moquette du domicile d’un particulier, au dallage de l’église de la commune, au revêtement du crématorium, aux pavés, graviers ou à la boue du cimetière ou du jardin du souvenir.

Entretien de la chaussure, le b.a.-ba de l’assistant funéraire

pompes-funèbres-e1399889691432-188x300 Entretien des chaussures, comment ne pas avoir les pompes funèbres…
Cirage de pompes!

Nous aurions voulu avoir les conseils d’un pro sur ce sujet, mais Aquilino Morelle n’était pas disponible, donc nous avons demandé à notre cordonnier, il est moins médiatique, mais il cire lui-même les chaussures de ses clients après une réparation.

La durée de vie d’une paire de chaussures est fonction du soin que vous en aurez pris et il faut savoir que posséder plusieurs paires de chaussures peut s’avérer rentable pour laisser le temps aux chaussures de respirer et pour ne pas habituer votre pied à un modèle de chaussure unique. Chaque jour, il est important d’enlever immédiatement la poussière et éventuellement la boue avec un chiffon ou une éponge humide. Il est nécessaire ensuite de les laisser reposer sur des embauchoirs.

Cirage de pompes

Enlevez les lacets pour ne pas les salir et encrasser les œillets et mettez des embauchoirs en bois dans vos souliers et tendez-les. Préparez les instruments et les produits que vous allez utiliser:

Un décrottoir, cire nourrissante et chiffon doux, une brosse palot, cirage, brosse à lustrer, un chiffon doux ou chamoisine

Pour commencer, il faut dépoussiérez vos chaussures à l’aide d’une brosse douce, un décrottoir, frottez légèrement le cuir en insistant sur les plis et les bords de la semelle.

Appliquez ensuite sur vos souliers une cire nourrissante à l’aide d’un chiffon doux en réalisant de petits cercles du bout des doigts, en insistant bien sur les plis que l’on fait en marchant, puis laissez sécher. C’est la mise à nu pour nettoyer la chaussure.

Avec la brosse à palot, prélevez le cirage dans la boîte et appliquez sur la chaussure. Commencez par les côtés, sur les trépointes, dans un mouvement de va-et-vient, sans trop appuyer.

Le conseil du pro : Cirez la cambrure de la semelle

Une fois la cire sèche, brossez avec la brosse à lustrer à nouveau le cuir souplement, puis passez un chiffon doux, ou des collants roulés en boule, afin de relever la brillance des chaussures.

Le conseil du pro : Toujours avoir cirage, brosse et chiffon dans le véhicule de cérémonie et ne jamais partir en convoi avec des chaussures neuves, il faut casser le cuir d’une chaussure pour l’assouplir et éviter les ampoules.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.