Décès un 12 février, éphéméride

0
378

Aujourd’hui

C’est la journée internationale des enfants soldats

Darwin Day (Journée Darwin), rend hommage à la vie et aux découvertes de Charles Darwin, né ce jour en 1809.

Défunts du jour

Schulz Décès un 12 février, éphémérideMort à 77 ans en 2000, Charles Schulz était un auteur de bande dessinée américain spécialisé dans le comic strip connu pour sa série Peanuts, publiée de 1950 à 2000. En 1952, le premier recueil des aventures du « bon vieux Charlie Brown » paraît. Très vite, les professionnels reconnaissent les qualités de la série et Schulz recevra à deux reprises, entre autres récompenses, le prix Reuben de la National Cartoonist Society. Les années suivantes voient l’arrivée d’un nombre impressionnant de nouveaux personnages, parmi lesquels le célébrissime beagle Snoopy mais aussi les enfants de la famille Van Pelt (le fragile Linus et l’hystérique Lucy), l’oiseau Woodstock, le pianiste Schroeder, Patricia et bien d’autres. Le succès est tel que les productions dérivées (téléfilms, comédie musicale…) se multiplient. Dès lors, les années passant, la gloire de Schulz ne cesse de s’affirmer.

Jean-Renoir-150x150 Décès un 12 février, éphéméride
Jean Renoir

En 1979 s’éteignait Jean Renoir, réalisateur et scénariste français. Deuxième fils du peintre Auguste Renoir, ses films ont profondément marqué les mutations du cinéma français entre 1930 et 1950, avant d’ouvrir la porte à la Nouvelle Vague du cinéma français. Son premier long métrage, La Fille de l’eau (1924), est une fable bucolique à l’esthétique impressionniste, dans lequel jouent sa jeune épouse et son frère aîné, Pierre Renoir. Dans son chef-d’œuvre, La Règle du jeu (1939), sorti en juillet 1939, Renoir prévoit l’effondrement des valeurs humanistes et brosse un tableau sans complaisance des mœurs de la société française. Mais à la veille de la Seconde Guerre mondiale, ce film sera son plus grand échec commercial. S’ensuit la période américaine, puis son retour en France, ou après de nombreux échecs commerciaux, il se tourne vers l’écriture.

Auguste-Escoffier-150x150 Décès un 12 février, éphéméride
Auguste Escoffier

En 1935 disparaissait Auguste Escoffier, chef cuisinier, restaurateur et auteur culinaire français. Ce « roi des cuisiniers » et « cuisinier des rois » a modernisé et codifié la cuisine raffinée de Marie-Antoine Carême. Créant dans des établissements de prestige de nombreuses recettes reprises ensuite par d’autres chefs, il a fait connaitre internationalement la cuisine française. Il a fait œuvre d’écrivain culinaire influençant les générations suivantes. Il a également développé le concept de brigade de cuisine, en rationalisant la répartition des tâches dans l’équipe et en veillant à l’image de marque du cuisinier (propre, méticuleux, non-buveur, non-fumeur, ne criant pas). Ce chef, le plus célèbre de son temps, a été le premier cuisinier à devenir officier de la Légion d’honneur.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.