Décès un 12 novembre, éphéméride

0
709
Chester Himes
Aujourd’hui :

Journée mondiale de la pneumonie.

Défunts du jour :

Ira-Levin-300x189 Décès un 12 novembre, éphéméride
Ira Levin

En 2007 s’éteignait Ira Levin, écrivain américain, auteur de pièces de théâtre et de romans touchant les genres du fantastique, de la science fiction, du policier et du thriller. Diplômé en philosophie, Il entreprend une carrière de scénariste à la télévision, mais le succès rencontré par La Couronne de cuivre, un roman policier inspiré d’Une tragédie américaine de Dreiser, est suivi de la publication de plusieurs best-sellers touchant divers genres romanesques qui sont écrits en prévision d’adaptations cinématographiques, les droits étant achetés avant même la publication des textes, exception faite du roman d’anticipation Un bonheur insoutenable. Mais sa production romanesque possède de réelles qualités : Un bébé pour Rosemary, par exemple, devient un classique du roman fantastique avant même la célèbre adaptation qu’en fait Roman Polanski avec Mia Farrow et John Cassavetes. Ira Levin est aussi un dramaturge estimé. Ses pièces, jouées à Londres et New York, sont ensuite montées partout dans le monde. Piège mortel (Deathtrap), pièce jouée sans interruption entre 1978 et 1982, détient encore le record de longévité sur Broadway pour une comédie policière avec près de 1800 représentations.

Chester-Himes-225x300 Décès un 12 novembre, éphéméride
Chester Himes

En 1984 disparaissait Chester Himes, écrivain américain. Fils d’enseignant, ses mauvaises fréquentations l’entraînent vers la délinquance, et il écope, à 19 ans, de 20 ans de prison. Lors de son séjour carcéral, il découvre la littérature et se met à écrire. Libéré au bout de sept ans pour conduite exemplaire, il travaille sur des chantiers navals tout en continuant d’écrire. Parti en France, il rencontre son traducteur et le directeur de collection de la Série Noire qui lui suggère de s’orienter vers le polar. C’est le début du succès public, qui ne se démentira jamais. Ses écrits, dont quelque soixante-dix nouvelles, dénoncent avec constance la condition des Noirs et le racisme, mais développent également un regard très critique sur le regard que la communauté noire pose sur elle-même et sur sa propension à se réfugier dans la croyance religieuse aveugle ou dans la voie de l’illégalité.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here