Ephéméride du 16 août

0
660
190508_pierre_desgraupes Ephéméride du 16 août
Pierre Desgraupes

En 1993 disparaissait Pierre Desgraupes. Journaliste, homme de télévision, il étudie la philosophie avant d’être mobilisé en 1939. Il finit ses études après sa libération, et devient attaché de presse au ministère des anciens combattants. Il rejoint ensuite la RTF, ou il crée une émission sur les faits divers, avant de rejoindre le projet « Cinq colonnes à la une » tout en collaborant à la presse écrite. Il devient président d’Antenne 2, future France 2, puis rend un rapport sur la création de Canal +, insistant sur le côté culturel, qui présidera à la création d’Arte. Il finit sa carrière comme vice président du Conseil Supérieur de la Sûreté et de l’Information nucléaire.

220px-ElvisPresleyAlohafromHawaii Ephéméride du 16 août
Elvis

En 1977 s’éteignait Elvis Presley. Chanteur et acteur, il a révolutionné la musique et le marketing musical. Ayant vendu 700 millions de disques de son vivant, il en a aujourd’hui vendu plus d’un milliard. Il déteint le record du nombre de spectateurs à un concert, 1 milliard 500 millions, lors de son concert de 1973, le premier retransmis par satellite. Il est l’artiste mort le plus riche et le plus rentable.

2 Ephéméride du 16 août
Pierre Brasseur

En 1972 mourait Pierre Brasseur. De son véritable nom Pierre-Albert Espinasse, c’était un acteur et réalisateur français. C’est un descendant de la famille Brasseur, une dynastie de comédiens qui a commencé à faire parler d’elle sous la Monarchie de Juillet. Il est le père du comédien Claude Brasseur.

bela-lugosi-02-237x300 Ephéméride du 16 août
Bela Logosi

En 1956 s’éteignait Bela Lugosi. Hongro-Américain, il se lance dans une carrière au théâtre en Hongrie, avant d’aller tenter sa chance aux Etats-Unis. Il est recruté pour jouer le rôle de Dracula sur les planches à Broadway, puis au cinéma, dans l’adaptation de Tod Browning. Sa carrière se cantonnera ensuite aux films d’horreur. Victime de problèmes de santé, il devient dépendant à la morphine. Il meurt d’une crise cardiaque, après avoir tourné quelques plans de « Plan 9 from outer space ». Sa dernière apparition sera donc dans ce qui est considéré comme le plus mauvais film du monde.

220px-Margaret_Mitchell_NYWTS Ephéméride du 16 aoûtEn 1951 disparaissait Louis Jouvet, il nous laisse Les Bas-fonds, Drôle de drame, Hôtel du Nord, Quai des Orfèvres, Volpone, Knock.

En 1949, peu avant ses cinquante ans, mourait Margaret Mitchell. Inspirée par les récits de son enfance, elle écrit son seul et unique roman, « Autant en emporte le vent ». Elle meurt renversée par une voiture.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here