Euthanasie, un débat volontairement étouffé par Mélanie Raphaël-Béthune

0
455

Alors que la proposition de loi Léonetti / Claeys passe en séance publique au Sénat les 16 et 17 juin prochain, le livre de Mélanie Raphaël-Béthune, « l’euthanasie, un débat volontairement étouffé« ,  offre un éclairage sur comment ce débat a occulté l’avis des citoyens.

Ce livre : un regard sur comment la communication politique a fait oublié le débat démocratique
Construit autour de l’historique de la loi, de la parole politique et la communication sur la question de la fin de vie et de l’aide active à mourir de 2004 à 2014, cet ouvrage montre que le citoyen est le grand oublié dans le traitement de cette question de société.

Une livre sur la gestion et les conditions de la fin de vie, question férocement d’actualité dans notre société. Cette analyse est à la fois l’histoire d’un manque de courage politique et celui de la conquête d’un droit social et d’une liberté individuelle.

Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE, l’auteur, une communicante militante
Convaincue qu’il faut savoir s’engager pour ses valeurs et donner du sens à son travail, elle devient réserviste gendarmerie à 18 ans et militante de l’ADMD à 19 ans. Chargée de communication publique, directrice de campagne municipale en 2014, co-fondatrice / secrétaire et chargée de communication de l’Agora Jeunes en Europe depuis avril 2015.

C’est à l’occasion de son mémoire de master en communication publique et politique à l’UPEC (2013) qu’elle entame ces recherches et ouvre le blog Ecoutez Nous Jusqu’au Bout sur la fin de vie, et commence la rédaction de ce livre.

« Il n’est qu’un sens à l’agonie, celui qui va vers la mort. Il n’est point de retour, il n’existe que des détours offerts par la médecine, pour arriver au même point, au même but, à la mort. »
Mélanie Raphaël-Béthune, p 29, « l’euthanasie, un débat volontairement étouffé »

Jean-Luc ROMERO, la préface, par le Président de l’ADMD
Président de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité.
Il a de nombreuses activités, aussi bien politiques qu’associatives, qui toutes sont tournées vers un seul but : l’humain.

« Rappelons nous, en lisant le travail de Mélanie RAPHAËL, que la mort n’est rien. Elle n’est que le passage – irrésistible – d’un état à un autre. »
« Et puisque nous devons TOUS mourir, autant mourir debout, « mourir les yeux ouverts » […] »
.
Jean-Luc Romero, préface, p12, « l’euthanasie, un débat volontairement étouffé »

« l’euthanasie, un débat volontairement étouffé », aux éditions les points sur les i, par Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE, préface de Jean-Luc ROMÉRO.

[quote_box_left]

« J’ai toujours rêvé de mourir en m’endormant, comme une tortue qui hiberne » !

Nous avons tous imaginé de quelle façon il serait le plus doux de partir, quelle image nous souhaitons laisser à nos proches, c’est parce que nous avons tous une chose en commun : nous allons mourir.

Ce fait inéluctable révèle de grandes inégalités car nous ne mourons pas tous dans les mêmes conditions. Pourtant la mort reste un sujet tabou et le débat sur les conditions de cette fin de vie nous est confisqué.

Dans ce livre vous retrouverez l’histoire de ce débat de 2004 à aujourd’hui, à travers une analyse des évolutions légales, de la communication politique et de l’ADMD (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité).

L’Histoire d’un droit qui reste à conquérir, l’histoire d’une liberté qui reste à obtenir, l’histoire d’un débat qui a été, jusqu’ici, volontairement étouffé !

[/quote_box_left]

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.