Faire mon deuil, moi ? Jamais !

0
404

J’entends souvent cette phrase. Pourtant, quel que soit le deuil qui vous a touché, vous pourrez un jour goûter à nouveau aux plaisirs de la vie. Bien sûr c’est difficile à croire. Il existe des phares dans la tempête de votre deuil. Ils vous guideront vers un nouveau continent où aujourd’hui vous ne voulez pas aller : la vie sans l’autre.

« Maintenant que la page est tournée et que je suis bel et bien dans ma vie à moi, je mesure encore mieux le chemin parcouru depuis bientôt neuf ans » J.O.

« Pour moi, le jour s’est levé et je suis apaisée. » M.-A.H.

On se trompe sur le deuil !

Souvent, on se trompe sur le sens du mot deuil. Il vient du latin « dolere » et veut tout simplement dire « souffrir ».

Faire son deuil, c’est traverser cette souffrance qui emplit notre corps, notre cœur, notre esprit et qui s’empare de toutes nos réactions.

Faire son deuil, c’est aller vers un apaisement qui va nous permettre de reprendre le fil interrompu de notre vie.

Faire son deuil, c’est apprendre à transformer l’absence de l’être aimé dans notre quotidien en une présence intérieure réconfortante dans notre cœur.

Il vaut mieux dire Vivre son deuil ou traverser le deuil.

Comment faire pour traverser le deuil et en sortir?

Souvent on dit que le temps arrange les choses. C’est en partie vrai. C’est surtout ce qu’on fait pendant ce temps-là qui change la donne. Si on reste en retrait, sans parler, sans voir personne, sans essayer de comprendre ce qui nous arrive, le retour à une existence paisible, voire même heureuse, sera beaucoup plus difficile.

« Après avoir perdu ma fille, j’ai « survécu » pendant presque 10 ans. Je pourrais presque dire « errer ». Jusqu’au jour où j’ai assisté à une conférence sur le travail de deuil. J’ai compris alors par où j’étais passée et ce qu’il me restait encore à faire. J’ai enfin eu la sensation de reprendre possession de ma vie. »

Ce sont les thérapeutes canadiens qui ont introduit le concept de « travail de deuil ». Un travail implique des choses à faire. Or, nous avons l’impression d’être complètement impuissants face à ce qui nous arrive.

Lire aussi :  Davide Astori, corps en décomposition au funérarium...au menu du réveil funéraire du lundi 5 mars 2018

Malgré notre douleur, nous pouvons encore agir et soulager notre impuissance. A chaque étape de notre deuil, il est possible d’aller mieux.

Où trouver de l’aide ?

Avoir un endroit où parler de ceux que nous avons perdu, une personne avec qui partager ce que nous vivons, est essentiel. Il existe des groupes de paroles (hélas, pas assez nombreux) mis en place par des associations comme « Vivre son deuil » ou « Parents désenfantés ». Vous pouvez aussi vous adresser à des thérapeutes spécialisés, pas assez nombreux non plus.

Mais nous devons nous faire confiance sur notre capacité à nous en sortir malgré notre souffrance. Le deuil est un processus naturel d’adaptation qui est inscrit dans nos gènes. Une fois qu’on connaît les étapes par lesquelles on va passer, les tâches qu’on a à accomplir à chaque étape, traverser la tempête du deuil devient moins difficile.

Rien ni personne ne va vivre cette épreuve à votre place. Etre informé de ce qui vous arrive rassure.

Assister à des conférences, des colloques, lire des livres sur le sujet est aussi une piste pour vous sentir « normal » alors que vous vous demandez si vous n’êtes pas en train de devenir fou.

Parfois, une seule phrase trouvée dans un livre ou sur internet sert de bouée de sauvetage jusqu’à la fin du deuil.

C’est pourquoi je me suis décidée à rassembler l’essentiel de ce qui m’a aidé et aide mes patients dans un livre intitulé « Phares dans la tempête du deuil ». Voici certaines des questions auxquelles il répond :

  • Combien de temps cela va-t-il durer ?
  • Suis-je normal(e) ?
  • Comment faire pour me sentir moins coupable ?
  • Pourquoi suis-je encore moins bien qu’au début ?
  • Qu’est-ce qui me met tant en colère et comment l’exprimer sans faire de dégâts?
  • Pourquoi les autres ne réagissent-ils pas comme moi ?
  • Combien de temps dure le deuil ?
  • Existe-t-il plusieurs types de deuil ?
  • Est-ce que je dois vraiment accepter ce qui m’arrive pour aller mieux ?
  • Est-ce que mon deuil est normal? Quand devrais-je m’inquiéter ?
Lire aussi :  pompes funèbres Jack-Rougereau, vols au cimetière, crématorium OGF...au menu du réveil funéraire du mercredi 7 mars 2018

 

Qu’en disent les lecteurs ?

« Voilà le livre que j’aurais aimé avoir en mains il y a quelques années. Je le recommande vivement aux personnes traversant cette épreuve ainsi qu’à leur entourage. Les mots sont justes et aident à la reconstruction pour retrouver une (autre) place dans la vie. » M.-A. H.

« Je viens de finir ton livre ! Chapeau ! Vraiment top ! Continue… Tu fais partie du monde des petites fées qui réalisent des miracles j’en suis sûre ! En tout cas maintenant, je me pose les bonnes questions… » M.-L.D.

« Ton livre est magnifique. J’ai lu pas mal de livres sur le deuil et ils disent tous la même chose mais le tien est vraiment spécial. Il y a ton écriture bien sûr mais aussi la façon de dire les choses. Voilà pourquoi ce livre que j’ai lu d’une traite, me prend par le cœur, contrairement aux autres. » J.O.

« Pour survivre, il faut de l’aide. De l’aide de ses proches mais aussi de l’aide de la part de professionnels. Cette aide, je l’ai trouvée à l’époque en la personne de Madame Damas (son écoute, ses conseils, son accompagnement bienveillant …) et je la retrouve maintenant dans son livre « Phares dans la tempête du deuil ». Un livre qui aborde tous les aspects du deuil, qui guide et qui permet d’entrevoir une lueur d’espoir même dans les phases les plus douloureuses et les plus noires. A lire et à relire, car je pense que le deuil n’est jamais terminé même s’il devient moins douloureux avec le temps qui passe » S.L.

Si vous aussi, vous voulez retrouver le chemin de la joie, vous pouvez télécharger gratuitement les 20 premières pages de ce livre en cliquant sur ce lien : http://astuvu.ca/Deuil-gratuit. Vous y découvrirez deux bonnes nouvelles pour vous aider à reprendre confiance en vous et en l’avenir.

Le livre papier est disponible sur AMAZON à cette adresse : http://astuvu.ca/deuil-livre.

Par Marie-Noël Damas (psychothérapeute spécialisée dans le suivi des deuils de la vie)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here