Fin de la morte saison pour les décès ?

0
257

L’équipe statistique de Senior Media a publié une note de conjoncture qui s’intéresse aux chiffres de décès en France à destination des professionnels des pompes funèbres.

 

Les tendances

 

Le nombre de décès au troisième trimestre 2014 est légèrement supérieur à la moyenne des décès sur la période. Ce résultat est principalement dû à un léger effet de rattrapage du fait de décès hivernaux inférieurs à la moyenne et ce malgré des températures estivales plutôt douces.

Les prévisions INSEE à long terme concernant les décès prévoient une augmentation continue d’environ 1% par an sur les trois prochaines décennies.

Sénior Média a constaté un nombre de décès inférieur à la moyenne saisonnière lors de l’hiver 2014, mais une augmentation au troisième trimestre de 2014 à partir des données provisoires de l’INSEE. Avec près de 43 000 décès, le mois d’août correspond même à un mois record sur les 10 dernières années, mais restant largement inférieures à celles observées lors de la canicule de 2003 par exemple (plus de 56 000 décès pour le seul mois d’août 2003).

Sur les trois prochaines décennies, l’INSEE prévoit dans une augmentation moyenne du nombre de décès de près de 1% par an, jusqu’à dépasser les 700 000 décès annuels à l’horizon 2040.

Les chiffres de décès obtenus depuis la prévision de l’INSEE semblent conforter la prévision de tendance à la hausse malgré un léger écart par rapport aux prévisions.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’étude complète en suivant ce lien.

Senior Media
10 Place de la Catalogne – 75014 Paris

Lire aussi :  Contrats obsèques, pompes funèbres : comment rivaliser face aux banques et assurances ?

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here