Une fleur, une vie, édition 2014 le 3 mai à Paris

0
544

Après le grand succès de la 1ère édition de «Une fleur, une vie», journée de sensibilisation au deuil périnatal pour rassembler des personnes ayant été touchées par la perte d’un bébé pendant la grossesse ou autour de la naissance,  en mai 2013 avec un bouquet de 1000 fleurs sur le parvis de la mairie du 14e arrondissement et plus de 300 participants venus des quatre coins de la France, une 2e édition va se dérouler le samedi 3 mai 2014 de 10h à 18h, à la Mairie du 15e arrondissement de Paris, 31, rue Péclet, 75015 Paris… Avec le concours de la Fondation Services Funéraires de Paris.

« Une fleur, une vie » Pour honorer nos tout petits

Chacun viendra poser une fleur pour créer ensemble un immense bouquet en mémoire de celui ou celle qui n’a pu naître, est né mort ou est mort peu après sa naissance…..

Plusieurs artistes proposeront des ateliers créatifs, gratuits : modelage, peinture, écriture et expression gestuelle, confiants dans la capacité de l’art à mouvoir, faire avancer, transformer

Emilie Llamas, auteure-compositrice nous interprétera quelques chansons de son répertoire sensible en lien avec le thème du deuil périnatal.

Les associations et auteurs œuvrant dans le domaine du deuil périnatal seront présents.

Sous le signe de la rencontre et de la création, il s’agit de sensibiliser le grand public à un sujet délicat qui concerne 1 grossesse sur 5 en France chaque année. Poser une fleur, c’est donner de l’existence à celui ou celle qui a existé un court moment et qui a laissé une trace. C’est trouver une juste place pour cet enfant au sein d’une famille, et de la société. C’est donner de l’espoir après une expérience éprouvante.

Une-fleur-une-vie-2014-768x1024 Une fleur, une vie, édition 2014 le 3 mai à Paris

Le thème de cette nouvelle édition, La transformation!

Et si l’art était un moyen de toucher à notre élan vital, de faire résonner nos sens et espérer une transformation intérieure ? Voilà l’intention de cette 2ème édition de «Une fleur, une vie». En plus du bouquet immense qui honore la vie de nos tout petits, plusieurs propositions vous sont offertes (inscription obligatoire) : des ateliers de modelage, de peinture, d’écriture, d’expression corporelle ; des temps d’échange pour s’exprimer, créer seul(e) et avec d’autres. Aucun pré requis n’est demandé. Seul le désir d’avancer, de poser un geste et «…d’extraire du chaos de sa propre vie la poignée de lumière suffisante pour éclairer un peu plus loin que soi…» (Christian Bobin, L’inespérée). Nous vous espérons nombreux !

 Le programme :

  • 10h à 17h : Construction du bouquet/panneau des prénoms, visite des stands des associations et des auteurs, ateliers sous le grand chapiteau – fresque, scrapbooking, échanges…
  • 10h30 à 12h : Atelier modelage avec Mylène Berger • Atelier peinture avec Françoise Poulnot • Atelier écriture avec Souad Lamniai-Ginoyer
  • 12h30 : Inauguration officielle de la journée, verre de l’amitié
  • 13h30 à 15h : Atelier peinture avec Mylène Berger • Atelier écriture avec Françoise Poulnot
  • 14h30 à 16h30 : Atelier expression corporelle avec Françoise Jasmin
  • 15h30 à 17h : Atelier écriture avec Mylène Berger • Atelier modelage avec Françoise Poulnot
  • 17h à 18h : Temps d’échange tous ensemble • Emilie Llamas, compositrice-musicienne, chante quelques chansons de son répertoire pour clore la journée.
Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

Nos intervenantes :

Mylène Berger, Souad Lamniai-Ginoyer, Françoise Poulnot et Jehanne Vion (atelier fresque sous chapiteau), sont diplômées du Mouvement d’Art Thérapeutes*. A travers le modelage, la peinture et l’écriture, elles vous accompagneront vers un travail d’expression personnelle dans un climat de respect, de liberté, de solidarité et de partage. *Le MAT, Association fondée en 1995 et centre de formation en Bourgogne, est un Mouvement centré sur l’Imagination créatrice et la création en tant que puissant levier de transformation et mieux être. www.le-mat.net

Françoise Jasmin est danseuse, psychologue et initiatrice de l’association Human Dance*. Elle proposera aux participants de transformer des mouvements simples du quotidien vers plus de présence, d’authenticité, de tranquillité et de beauté. Tenue confortable conseillée. *L’expérience intime de deuil vécue par Françoise Jasmin l’a amenée à fonder Human Dance en 2005. À la fois une compagnie et une école, la danse Bûto y est enseignée pour favoriser le renforcement de la personne qui prend conscience de ses ressources et de ses possibilités d’action sur le monde extérieur. www.humandance.wordpress.com

Auteure-compositrice-interprète, Emilie Llamas chante et s’accompagne au piano. Fondatrice de Milivoiz*, ses chansons sont à la fois celles d’une femme sensible et celles d’une maman affectée de manière personnelle par le deuil périnatal, qui cherche à exprimer les émotions rencontrées dans nos existences à travers l’écriture, la musique et la voix. *Milivoiz propose une palette d’activités artistiques autour du chant. www.facebook.com/milivoiz

Qui sommes-nous ?

Initié par les associations œuvrant dans le domaine du deuil périnatal en France, un collectif de quatre associations a crée l’évènement : « Une fleur, une vie » :

  • Adep 56 « Accompagner le Deuil Périnatal » (Lorient) www.adep56.org Association dont le but est l’accompagnement des familles endeuillées par la mort d’un bébé pendant la grossesse, à la naissance ou dans les premiers jours de vie et sensibilisation du public sur les conséquences du deuil périnatal. Contact : Françoise Plunian 
  • AGAPA (Paris) www.agapa.fr Créée en 1994, l’association AGAPA propose un accueil, une écoute et un accompagnement à des personnes exprimant des souffrances liées à la perte d’un enfant à la naissance ou à une grossesse qui n’a pu être menée à terme, quelle qu’en soit la raison : interruptions spontanées, médicales ou volontaires. AGAPA est présent à Paris, en Ile-de-France et en province. Contact : Guillemette Porta 
  • L’Enfant sans nom – parents endeuillés (Thiers) www.lenfantsansnom.free.fr L’enfant sans nom – parents endeuillés a été fondé en 2000 pour faire changer la loi régissant l’inscription à l’état civil des enfants nés morts avant 6 mois de gestation. Elle soutient dans leur deuil des parents dont le bébé est mort pendant la grossesse ou autour de l’accouchement, sensibilise l’opinion publique à ce deuil particulier et propose un espace d’expression pour briser le silence d’un tabou. Contact : Sophie Helmlinger 
  • Naître et Vivre (Paris) www.naitre-et-vivre.org Naître et Vivre est une association mobilisée contre la mort inattendue du nourrisson, et l’accompagnement des parents et de toute personne en deuil d’un tout petit. Ses axes principaux sont de rassembler les parents endeuillés, favoriser la recherche médicale pour l’étude et la prévention, informer le public et tous les professionnels concernés au sujet de la prise en charge et de la prévention, accompagner et soutenir les parents dans leur parcours de deuil. Contact : Myriam Morinay 
Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

Contact presse : Elisabeth Martineau, coordinatrice « Une fleur, une vie »  elisabeth.martineau[at]wanadoo.fr, une page Facebook : https://www.facebook.com/UneFleurUneVie  ,un site internet : www.unefleurunevie.org

Un collectif d’associations géré par l’association AGAPA 42, rue St Lambert 75015 PARIS   

Source: communiqué de presse

Une-fleur-une-vie-édition-2013 Une fleur, une vie, édition 2014 le 3 mai à Paris

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.