Fœtus et mort-nés, un colloque à Lyon

1
614

La place occupée par les fœtus et mort-nés est un sujet sensible. Un colloque va réunir le 11 et 12 juin à Lyon des spécialistes pour échanger sur le sujet. Un plateau international avec des spécialistes de nombreuses disciplines pour débattre. Une belle initiative

foetus & mort-nés gestion des corps, enregistrement et vécu familial

jeudi 11 juin 2015 – 19 h, Table ronde, Perte de l’enfant qui n’est pas né

Enjeu pour les familles, les collectivités locales et l’état Les évolutions démographiques et sanitaires, ainsi que les transformations de la structure familiale, font de la naissance un projet, non le fruit du hasard. Dans ce contexte, perdre un bébé est intolérable. Les institutions prennent aujourd’hui en compte l’accompagnement de la mortalité périnatale, après avoir concentré leurs efforts sur la réduction de la mortalité infantile

Quelle place occupent ces « enfants sans vie » dans l’espace public et au sein des familles ? Car si la perte d’un bébé in utero ou à la naissance met à l’épreuve les rapports familiaux, intergénérationnels ou communautaires, il se trouve que leur présence n’est pas sans poser question. Sont-ils des êtres comme les autres ? Accèdent-ils au statut de personne ? Leur corps est-il pris en charge selon des rituels prescrits ? Ont-ils tout simplement une visibilité ou une reconnaissance sociale au-delà du cercle des proches ?

[quote_box_left]

Participants à la table ronde : Gaëlle Clavandier, sociologue, Université Jean Monnet, CMW

Vincent Gourdon, historien, directeur de recherche, CNRS

Dominique Memmi, politiste, directrice de recherche, CNRS

François Michaud Nérard, Directeur général, Services Funéraires Ville de Paris

Guillaume Rousset, juriste, Université Lyon 3, IFROSS

Valérie Souffron, anthropologue, Université Paris 1, CETCOPRA

Elisabeth Martineau, coordinatrice «Une fleur, une vie», collectif d’associations oeuvrant dans le domaine du deuil périnatal

[/quote_box_left]

Le programme du jeudi 11 juin 2015

9h00 – Accueil des participants

9h30 – Introduction Jacques GELIS, historien, professeur émérite, Université Paris VIII-Vincennes-Saint- Denis, Le foetus dans tous ses états

Session 1 > Vécu familial, engagement et trajectoires Présidence : Jacques GELIS

Lire aussi :  AdVitam, comment se faire rembourser les frais d’obsèques ?

10h00 – Emmanuelle BERTHIAUD, historienne, chercheur associé au CHSSC, Université de Picardie- Jules-Verne, Le vécu de la fausse-couche au travers des écrits du for privé (XVIIIe-XIXe siècles)

10h30 – Linda LAYNE, anthropologue, professeur, Rensselaer Polytechnic Institute, Troy, New York (Etats-Unis), Angel Babies, an absent presence

11h15 – Pause

11h30 – Maryse DUMOULIN, maître de conférences en éthique et santé publique, médecin praticien associé référent deuil périnatal, Hôpital Jeanne de Flandre – CHU de Lille, Vécu familial et engagement associatif

L’exemple de l’association « Nos tout petits »

12h00 – Priscille SAUVEGRAIN, sage-femme, sociologue, post-doctorante, Inserm, équipe Recherche épidémiologique en santé périnatale et santé des femmes et des enfants, Prise en charge des familles dans les maternités de Seine-Saint-Denis : les disparités observées et le vécu des mères endeuillées

12h45 – Déjeuner

Session 2 > Sépultures (inhumation, crémation) et rituels Présidence : François MICHAUD NERARD, Directeur général, Services Funéraires Ville de Paris

14h30 – Céline DUBOIS, doctorante en archéologie, assistante Fonds National Suisse pour la Recherche, Université de Fribourg, Être avant de naître dans le monde grec classique : dialogue entre représentations textuelles et témoignages funéraires

15h00 – Solenn DE LARMINAT, archéo-anthropologue, post-doctorante, Université Paris-Sorbonne, Centre Antiquité classique et tardive, Foetus et mort-nés en Afrique durant l’Antiquité : des pratiques et rituels funéraires à l’identité sociale

15h30 – Isabelle SÉGUY, Historienne et démographe, chargée de recherches, INED, Isabelle RODETBELARDI, archéozoologue, ingénieur INRAP, chercheure associée CÉPAM, Gestion des corps des enfants morts en période périnatale

16h15 – Pause

16h30 – Hiroshi KAWAGUCHI, historien, professeur, Université de Tezukayama (Japon), Death before life. When did Buddhist temples in Japan start to register stillbirths ?

17h00 – Kate WOODTHORPE, sociologue, Département de Sciences politiques et Sociales, Université de Bath (Grande-Bretagne), Baby gardens, pratice of memorializing

Le programme du vendredi 12 juin

Session 3 > Enregistrements, statistiques et état civil Présidence : Catherine ROLLET, historienne, démographe, professeur émérite, Université Versailles- Saint-Quentin-en-Yvelines

9h00 – Nadia Maria FILIPPINI, historienne, professeur, Université Ca’ Foscari de Venise (Italie), Les prêtres et les mort-nés : les registres spéciaux des avortements et des enfants mort-nés dans deux paroisses vénitiennes (début du XIXème siècle)

9h30 – Anne LØKKE, historienne, professeur, Université de Copenhague (Danemark), Religious, legal, statistical and medical rights of stillbirths in Denmark (1683-2010)

10h00 – Ólöf GARÐARSDÓTTIR, historienne, professeur, Université d’Islande (Islande), Changes in fetal mortality in 19th century Iceland

10h45 – Pause

Lire aussi :  FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CRÉMATION, communiqué Toussaint 2018

11h00 – Frans VAN POPPEL, historien et démographe, Honorary Research Fellow, NIDI/KNAW (Pays-Bas), Stillbirths in 19th and 20th century Netherlands: law, registration practices, funeral customs

11h30 – Jöerg VÖGELE, historien, professeur, Université Heinrich Heine, Dusseldorf (Allemagne), Stillbirth Registration in Twentieth-Century Germany : Selected statistical, medical and legal implications

12h00 – Magali MAZUY, démographe, chargée de recherche, INED, Centre Max Weber, Statistiques de mortinatalité en France : de l’état civil au PMSI

12h45 – Déjeuner

Session 4 > Gestion des restes, présentation et trajet des corps Présidence : Isabelle SEGUY, Historienne et démographe, chargée de recherches, INED

14h30 – Vincent GOURDON, historien, directeur de recherche, CNRS, Centre Roland Mousnier, Catherine ROLLET, Nathalie SAGE PRANCHERE, historienne, chercheuse associée, Centre Roland Mousnier, Les mairies parisiennes et la gestion des corps de foetus : les débats des années 1880

15h00 – Gaëlle CLAVANDIER, sociologue et anthropologue, maître de conférences, Université Jean Monnet Saint-Etienne, Centre Max Weber, Philippe CHARRIER, sociologue, chercheur associé, Centre Max Weber, Trajet des corps et prise en charge des restes après la réforme de 2008. Une grande diversité sur le territoire

15h30 – Pause

16h00 – Frédérique CHARLOT, sage-femme, équipe Ressource régionale de Soins palliatifs Pédiatriques, Bretagne, La Brise, Soins palliatifs en périnatalité : nouvelles pratiques en salle de naissance

16h30 – Jan BLEYEN, historien, Université de Leuven (Belgique), Death at the ward room: a cultural shift from distance to intimacy

17h30 – Dominique MEMMI, Conclusions et ouvertures Vendredi 12 juin 2015

« Fœtus et mort-nés : gestion des corps, enregistrement et vécu familial » les 11 et 12 juin 2015

Adresse: Petit Auditorium, Musée des Confluences, 86 Quai Perrache, 69002 Lyon

Les partenaires:

Partenaires Fœtus et mort-nés, un colloque à Lyon

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.