Funérailles gratuites, une démarche électoraliste

1
260

Débat passionné ce matin sur le mur Facebook de Funéraire-Info à l’aube blême… Nous venions de partager un « point de vue » de Boulevard Voltaire intitulé « Mourez, les socialistes feront le reste… », revenant sur la proposition de loi déposée la semaine dernière par le groupe socialiste. Elle vise à obliger les communes à mettre à disposition des familles gratuitement une salle municipale adaptée pour une cérémonie de funérailles laïques. Avalanche de commentaires…

Crime de lèse-majesté

Dans le cadre de notre maraude matinale concernant l’actualité de l’industrie funéraire, nous publions un article de Boulevard Voltaire, comme nous partageons les articles de Rue89, du Figaro, de Libération ou autres. Le commentaire est cinglant : « C’est fort dommage de voir de plus en plus de parti pris politique ici… »

Retour sur le projet de loi

L’article L. 2223-1 du CGCT « Chaque commune, dès lors qu’elle dispose d’une salle municipale adaptée, met celle-ci gratuitement à disposition des familles qui le demandent et garantit ainsi l’organisation de funérailles républicaines qui leur permettront de se recueillir. À la demande de la famille du défunt, un représentant de la commune, officier d’état civil, procède à une cérémonie civile. »

Le traitement dans la presse

Dans les différents médias le traitement est identique « Funérailles gratuites et laïques organisées par la mairie » … Incompétence des journalistes ou bon travail de la cellule de communication du groupe PS à l’Assemblée Nationale, personnellement je penche pour la seconde alternative. Un communiqué de presse a dû être transmis aux différents médias avec des éléments de langages et relayé un peu rapidement.

Lire aussi :  La place des femmes dans le milieu du funéraire à travers les siècles

Un risque pour l’économie du Funéraire

Ce projet de loi sous couvert d’humanisme est un danger pour l’économie du funéraire pour les raisons suivantes :

Comment vendre une prestation de location de salle de cérémonie pour un entrepreneur de pompes funèbres ayant investi dans une salle omnicultes dans le cadre de sa chambre funéraire ? La réponse de la famille va tendre nécessairement vers la gratuité et l’équilibre économique va être compromis.

Comment vendre une prestation de location de salle de cérémonie dans un crématorium ? La famille préférera la gratuité là-aussi, et la rentabilité du crématorium ne sera plus assurée. Sans oublier que cela va reléguer les crématoriums en lieu purement techniques, assurant « l’incinération » des défunts, alors que la tendance actuelle est plutôt de mettre en avant la célébration de la vie, l’hommage et le souvenir…

Comment légitimer les diplômes du funéraire quand un projet de loi propose que n’importe quel présentant d’une commune puisse animer cette cérémonie, sans aucune formation ?

Comment appliquer ce projet à l’ensemble de la population ? Avec nos 36.685 communes françaises dont 27.400 communes de moins de 1.000 habitants représentant 15 % de la population ?

Comment allez-vous informer la famille de la possibilité d’une cérémonie dans une salle gratuite quand vous proposez une prestation payante ? Vous souhaitez vraiment vous retrouver à la Toussaint 2015 avec des articles de presse dénonçant la non-information des familles endeuillés ou attendre que Que-choisir ou l’AFIF viennent vous taquiner gentiment sur le prix des obsèques?

Et pour finir, comme nous le disait un lecteur : « Mais des cérémonies laïques dans les locaux de la République, j’en ai plusieurs à mon actif » Et oui, cela se fait déjà. Alors pourquoi légiférer ? Sous couvert d’une loi humaniste, c’est en vérité une démarche purement électoraliste, non ?

Lire aussi :  Le harcèlement sexuel au travail dans le funéraire

1 commentaire

  1. Boulevard Voltaire est un site critiqué par toute la presse bien-pensante comme un site nauséabond, parce qu’il a été fondé en 2012 par Robert Ménard, l’actuel maire de Béziers.
    Comme la presse aime bien le mettre dans la catégorie du FN car il a été élu avec le soutien du FN (il n’est même pas membre du parti et n’a pas sa carte de militant politique), il est facile de dire que le site qu’il a créé est forcément du FN: hors c’est faux.

    Je lis sur ce site depuis ses débuts et je peux ajouter que même si on parle du FN, il y a des auteurs de tous types et de tous bords politiques (ou bien neutres): des retraités, des essayistes, des écrivains, des journalistes (même une journaliste Italienne ainsi qu’un journaliste espagnol), étudiants, profs, auteurs pour la télévision, des juristes, avocats, médecins et j’en passe…..

    Magique, non ? ça nous évite d’avoir affaire à des « journalistes fainéants » incapables de vérifier les sources, qui se contentent de répéter ce qu’on leur a dit de répéter, et qui ne vont prendre uniquement que de l’AFP.

    Même des personnes de Funéraire-Info pourraient écrire un article concernant le funéraire par exemple.

    Ce qui m’a sidéré sur la page Facebook de F-I, c’est certaines personnes qui ont osées critiquer F-I d’avoir un parti pris politique ,parce qu’il avait pris un lien de BV. Et quand c’est Libération, le nouvel observateur, le Monde, Le huffington Post, rue89, le figaro par exemple qui sont tous des sites d’informations ayant un parti pris politique (Figaro pour la droite et le reste à gauche): là, personne ne s’insurge. Bizarre, non, cette indignation « sélective » ?

    Boulevard Voltaire ne sera jamais considéré comme officiel par la presse bien-pensante, parce qu’il propose à n’importe qui de pouvoir laisser un article sur différents sujets et que la vérité n’est pas bonne à entendre suivant les sujets en question.

    Et je rappelle que ce n’est pas 2-3 commentaires facebook qui font la totalité des lecteurs d’un site: en conclure à cela, ce n’est pas avoir une ouverture d’esprit. C’est aussi une insulte aux personnes qui lisent des articles mais qui ne commentent peu ou pas du tout: de savoir qu’elles sont « cataloguées » parce qu’elles ont commis le crime de lire sur ce site-là et pas sur un autre: bonjour la malhonnêteté intellectuelle chez certains.

    Pour beaucoup, la notion de liberté d’expression serait un contrôle de la parole et empêcher des gens qui ne pensent pas comme eux, de pouvoir s’exprimer.
    Ces gens-là, ce sont les pires.

    Et une dernière chose concernant BV, depuis que Ménard est maire de Béziers, c’est Dominique Jamet de Debout la France qui préside le site en question.

    Je soutiendrais Funéraire-Info dans sa démarche de continuer à prendre des liens de différents sites d’informations (Boulevard Voltaire inclus) qui traitent du funéraire, dans le seul but de tenir au courant, ses lecteurs de l’actualité du funéraire.

    Et pour en revenir au sujet des funérailles gratuites et laïques, ce serait étonnant de voir le PS avoir un éclair de lucidité, surtout que depuis que la gauche est au pouvoir, elle n’a fait qu’empirer les choses: l’article de F-I expliquant que cela serait un danger pour l’économie du funéraire en est un exemple de plus parmi de nombreux cas, sous le quinquennat hollande.

    Alors oui, cette proposition de loi est une démarche purement électoraliste, dans le seul but de détruire encore des emplois, de fabriquer encore plus d’assistés et de créer une nouvelle taxe, alors que beaucoup de citoyens français ont des difficultés financière avec les taxes et impôts.

    Par ailleurs, je reprends le lien qu’une de ces personnes critiquant F-I avait laissée:
    http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion2434.asp

    « Dans ce lien de l’assemblée nationale, on peut noter la chose suivante qui se trouve tout en bas de la page et qui est dans le paragraphe « Proposition de Loi: article Unique », je cite:
    II. – La charge pour les collectivités territoriales est compensée, à due concurrence, par la majoration de la dotation globale de fonctionnement et, corrélativement pour l’État, par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. »

    Ce qui m’a gène, c’est « par la création d’une taxe additionnelle »: cela veut dire quoi ? qu’on va encore avoir droit à une taxe de plus ? alors qu’on veut nous faire croire que les impôts n’augmenteront pas et qu’il n’y aura pas de nouvelles taxes ?
    Et le pire, c’est ceux qui soutiendraient cette proposition de loi et qui, EN PLUS, travaillent dans le funéraire: vous voulez vous retrouver au chômage, c’est ça ? Vous voulez faire couler la boîte auquel vous bossez ?

    Toutes ces personnes qui seraient d’accord avec ça, ne peuvent être que des gens inconscients, omnibulées pour la plupart par une idéologie politique qui se prétends humaniste mais qui, dans le fond, ne fait que détruire tout sur son passage.

    Voilà, c’était mon coup de gueule du soir.

    Un lecteur de F-I en colère contre la bêtise de certains.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here