Funéraire : entreprendre au féminin

0
657
Fabienne Hilmoine

Elles sont sept femmes, sept entrepreneuses du funéraire qui partagent la même vision des obsèques d’aujourd’hui. Elles se sont regroupées pour mieux se faire connaître, avec ce double credo : répondre aux nouvelles attentes des familles, faire de cette cérémonie un partage et un hommage à la vie.

Valery Guyot-Sionnest (Alterriva), Fabienne Hilmoine (A tout jamais), Marion Delrue (Dernières confidences), Aliette Frangi (Elicci), Gwenaêlle Bremilts (enHommage.fr), Sandra Piat (Extra-céleste) et Sarah Paquentin (La petite gomme)… Elles ont entre 25 et 56 ans, se sont regroupées et ont décidé qu’ensemble, elles auraient plus de visibilité et de poids. « Nous nous croisions sur des salons, lors de manifestations », confie Fabienne Hilmoine. « Nous avons fait le constat que la profession se féminisait, que nous avions des profils différents, et que nous apportions des services complémentaires nouveaux. » Elles interviennent dans l’organisation de cérémonies, la gestion des démarches administratives d’après-décès, l’hommage sur mesure aux défunts, le travail du deuil.

Pour la plupart d’entre elles, le funéraire arrive comme une reconversion professionnelle. Auparavant, l’une œuvrait dans les ressources humaines, une autre dans l’événementiel, une troisième dans la communication, une quatrième dans la décoration…

Leurs entreprises ont été créées entre 2010 et cette année, avec la même envie : vouloir « faire évoluer un secteur conforté dans ses habitudes et ses certitudes ». Ces jeunes sociétés peinent parfois à trouver un relais dans le circuit traditionnel des entreprises de pompes funèbres. Alors elles visent aussi un accès direct aux familles. Elles se sont toutes réunies en avril à Paris, avec en ligne de mire la Toussaint prochaine. L’un des rares moments où peut s’ouvrir l’accès aux pages des magazines grand public. L’initiative débouchera peut-être sur la création d’un réseau.

Funéraire-Info, pour certaines d’entre elles, leur a déjà ouvert ses colonnes. Chaque semaine en juillet et en août, elles nous accompagneront et poseront leur regard sur la profession.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.