Funéraire Info, votre lecture de l’été

0
1164

L’été est là, et, comme d’habitude, la France sera en demi-sommeil, il ne se passera plus rien jusqu’au mois de septembre, bref, une zone morte se dessine. Est-ce si sûr ?

lecture-plage-300x300 Funéraire Info, votre lecture de l'été L’affaire OGF, souvenir…

Vous vous rappelez que, l’an dernier, Funéraire Info avait sorti un scoop fracassant, la vente du groupe OGF à un investisseur Russe. Une affaire qui avait fait causer dans les funérariums. Mais nous ne vous en avions jamais révélé les coulisses : comment avons nous fait pour sortir toute l’histoire avant tout le monde ?

C’est simple : la tractation s’est déroulée en juillet, et nous, nous étions là. Des bruits et des rumeurs ont couru, nous avons activé notre réseau pour voir ce qui se passait, nous avons eu l’information, nous l’avons vérifiée, et nous l’avons publiée. Le tout, dans la même journée. Plus tard, nous avons creusé et dévoilé les dessous de la transaction, si bien que, lorsque les journaux économiques ont annoncé que la société était en vente, en septembre, cela faisait deux mois que nos lecteurs savaient non seulement qu’elle était en vente, mais aussi qu’elle était vendue, à qui, par qui et combien.

Rappelons nous qu’il y a deux ans, mi-juillet 2012, c’était également Roc-Eclerc qui changeait de main. L’été, période propice, on ne le dira jamais assez.

Le tout sans cesser nos activités estivales,  en gardant un œil rivé au thermomètre. Les canicules, sous nos latitudes, arrivent plus souvent au cœur de l’été qu’à la veille de Noël, et nous pensons que la météorologie, dans ces cas de figure, a toute sa place en nos pages.

L’été, période d’action

Contrairement à ce qu’on pense, la période estivale est au contraire propice à l’information. C’est souvent le point de finalisation de projets jusqu’alors tenus confidentiels, qui seront annoncés à la rentrée.

Lire aussi :  Le Groupe OGF va gérer le crématorium de Saint-Georges-de-Didonne

Il n’y a pas deux mois de vacances, mais trois semaines, souvent coordonnées dans les états-majors pour que le pôle de décision de l’entreprise soit toujours opérationnel. De l’autre côté, vous êtes bien placé pour savoir qu’une entreprise de pompes funèbres n’est pas une petite boîte lambda : hors de question de fermer au mois d’aout, la mort, elle, n’attend pas.

C’est pour cela qu’à Funéraire Info, nous restons toujours en veille. Bien sûr, la rédaction prend des vacances, dont nous tirons parfois des articles mais il y a toujours quelqu’un pour rester à l’écoute, animer, investiguer, bref, faire notre travail. Sans compter sur les articles estivaux, plus originaux, que nous vous proposons, comme les chasseurs de fantômes ou le photographe de maisons abandonnées.

L’été, une période de communication

L’été est aussi, et surtout, une période de communication pour nos annonceurs. S’y préparent campagnes et stratégies de communication pour la rentrée, et nous les accompagnons pour optimiser leur présence sur internet grâce à notre référencement Google actu. Une longueur d’avance, sur le référencement web, ça compte. Ceci pour nos annonceurs présents, bien entendu, mais aussi futurs : quelle meilleure période pour préparer ensemble une campagne en prenant le temps d’y réfléchir et de poser ses jalons, préparer la Toussaint, ou préparer Funexpo ?

Vous serez présent et au travail cet été, nous aussi.

Mais, pour quoi faire ?

Pour quoi faire ? Demanderez-vous, soudain anxieux. Vos journalistes s’épuisent ils en vain plutôt que de se reposer pour être frais et dispos à la rentrée, tandis que leurs lecteurs sont à la plage ? A ceci, nous répondons deux choses. La première, à titre personnel, est de certifier qu’il est beaucoup plus fatiguant d’assister à un concert de Rammstein aux Vieilles Charrues que d’en écrire la chronique, le lendemain, assis sur sa terrasse. La seconde, et nous en fûmes les premiers surpris, à la rédaction, c’est que notre nombre de lecteurs a à peine varié en juillet ou en août l’année dernière, avec même un pic d’audience facilement explicable lors de la cession d’OGF.

Lire aussi :  PFG, première marque du funéraire pour les Français

Cela tient aux nouvelles technologies. Grâce aux tablettes, aux PC portables, etc… Il est toujours possible de rester connecté, ou que l’on soit. Et le croque-morts en vacances lit Funéraire Info comme on lit son journal. Après tout, c’est ce que nous sommes : votre journal.

Ainsi, alors que sur le deuxième trimestre 2013 nous tournions à une moyenne de 55 000 lecteurs unique par mois, en juillet et en août, nous avons fait une moyenne de 50 000, soit une baisse d’activité de 10 % sur la période estivale, compensée à la fin de l’été par de nouveaux lecteurs. Oui, nous avons continué de gagner des lecteurs l’été dernier.

Ceci nous a conforté dans la nécessité de poursuivre dans la même veine. Funéraire Info, cet été, ce sera une équipe toujours en alerte, une actualité suivie, des articles plus décontractés pour être plus agréables à lire sur la plage, bref, un journal à votre écoute. Ce qu’ont bien compris nos annonceurs, qui ont bien compris que l’actualité ne s’arrête pas, pas plus que ne s’arrête le travail.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.