Funéraire-Magazine de juin et juillet 2014

0
799

Funéraire-Magazine numéro 247 de juin-juillet 2014 est dans vos boites à lettre! L’éditorial revient sur le décès de Jean-Pierre Sirugue le dimanche 22 juin 2014…

Editorial
«Il pleut»
C’est bizarre n’est-ce pas de dire «il pleut» quand on subit la chaleur du mois de juin !
Et pourtant il a plu à l’intérieur de moi quand j’ai appris le décès de Jean-Pierre Sirugue ce dimanche 22 courant et il pleut encore à l’heure où j’écris cet éditorial.
En guise d’averse vous devez savoir ce qui se passe actuellement dans la filière.
Jean-Pierre a été le premier à expliquer devant nombre d’entre vous la manière et les raisons qui aboutiront à une nouvelle concentration du marché des pompes funèbres. Sa disparition physique correspond à l’époque où les acteurs de ce futur vont aboutir à la première phase de la recomposition du paysage professionnel. (A lire en suivant ce lien)

Point Funéplus : le réseau passe à la vitesse supérieure
Nous écrivons ce que nous pensons, c’est un fait acquis.
Alors voilà ce que nous pensons de Point Funéplus, 25 ans après sa création :
– La formule est bonne puisque les adhésions ont suivi et se sont fidélisées pour arriver à 348 affiliés fin 2013.
– La direction centrale s’est étoffée et cumule des talents et personnalités complémentaires et conciliables.
– Le réseau compte à son actif des originalités sur le marché.
– Une philosophie de métier y est partagée autour de l’identité d’entreprise familiale.
Cependant, au vu de l’évolution du marché et des difficultés accrues pour les PME, Funéplus va s’investir encore «plus» pour lutter à leur côté avec de nouvelles armes…

Simplifia : une progression fulgurante
En deux ans, Baptiste Dhaussy et Maxime Nory, créateurs associés de Simplifia, ont su trouver un troisième associé et passer leur Start up à un effectif de 20 personnes.
Nous les avons revus à l’occasion de l’inauguration de leur nouveau siège en juin dernier et ce n’est pas tout, ils prévoient l’embauche de dix personnes supplémentaires à l’horizon de la fin d’année. Stupéfiant !

Lire aussi :  e-FUNERAIRE, les obsèques en ligne au meilleur prix

UPFP : le vent du changement
Les membres de l’UPFP, Syndicat des services publics funéraires, se sont réunis du 18 au 20 juin dernier à Boulogne pour leurs journées nationales annuelles.
Réception chaleureuse par la municipalité et la Communauté d’agglomération, débats, tour d’horizon législatif, assemblée générale, tout s’est déroulé dans la bonne humeur avec néanmoins des changements parmi les élus dûs au renouvellement des équipes municipales.

Certaines plateformes pourront-elles aller aussi loin ?
Les règles de la sous-traitance éclairent de manière crue les limites à ne pas dépasser dans la captation en amont du marché des pompes funèbres.
Contrairement aux autres activités, les pompes funèbres sont régies par le régime d’habilitation et encadrées par une interdiction absolue de démarchage.
Qui va exploiter les arguments juridiques de ce dossier pour contrer l’émergence de pratiques opaques et abusives ?

Funexpo : le nerf de la guerre (annonce)

Face aux difficultés financières rencontrées par les entreprises, Funéraire Magazine a proposé aux organisateurs du salon le lancement d’une plateforme financière sur l’événement.
L’objectif : compléter la motivation de réaliser des achats sur place par la recherche de solutions financières adaptées aux besoins de chaque visiteur.
C’est un essai, une première alors que ce type d’offre est jusqu’ici absent dans les salons funéraires.

Les Français et la mort : sondage CREDOC/CSNAF 2014
Financé à cette fin par la Chambre Syndicale Nationale de l’Art Funéraire, le CREDOC et Nicolas Siounandan ont réactualisé cette année l’étude des Français et la mort.
Ce sont d’intéressantes données qui sont livrées ici mais qui méritent d’être interprétées pour aboutir à des conclusions exploitables.
Voici la première partie des résultats bruts que nous complétons point par point par nos réflexions.

Lire aussi :  Corbillard, cimetière, obsèques en ligne …l’actualité du 9 mai

Salon Befa : une invitation à imaginer le funéraire français
Contrairement à la situation dégradée que l’on a constatée en mars dernier en Italie, le salon allemand reflète une activité de filière créative et en pleine dynamique.
En portant un regard de professionnel funéraire sur les stands, on pouvait discerner de nombreuses voies d’amélioration possible pour les Français : prestations sur un salon professionnel, communication auprès du grand public, financement des PME, Hygiène, souvenir cinéraire, cercueils et corbillards…
Le centre de gravité du progrès a basculé au Nord de l’Europe !

Législation
– PACS /Crémation : abus de pouvoir de la mairie
– soins de conservation du corps/décédés séropositifs
– familles monoparentales touchées par le décès précoce de l’un des conjoints
– liberté de choix du prestaire

brèves

– Roc Eclerc : Sandrine Thiéfine , Chevalier de la Légion d’Honneur
– Saint Tropez : shooting au cimetière marin
– Bretagne : la journée du cimetière
– Environnement et pesticides : les cimetières exemptés
– Décès de Jean-Pierre Sirugue : le communiqué de la FFPF
– Crématorium : Atrium en Ardèche
– Cimetière de Sarlat : sucrer les fraises ?
– Maing et carré musulman : tollé autour d’une antenne-
– CNOF : Pâques en septembre
– Archéologie : bénédiction d’un ossuaire
– Mortalité 2014 : le déficit se creuse
– Roc Eclerc à Troyes : le gérant en détention
– Jean-Pierre Sueur : la blague de l’année
– Agenda 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here