Funéraire Paris 2015 : urnes, cercueils, marbrerie et bonnes idées

0
643
Un salon funéraire, c’est un peu comme un vaste marché labyrinthique ou se nichent des pépites. Tour d’horizon de trois bonnes idées.
Le pilier pour monument

L’innovation du salon, selon l’humble avis de votre serviteur, était un piquet en métal. Proposé par Fonda-Pieux, il s’agissait de piquets de métal emboîtables accompagnés d’un marteau hydraulique. Mais à quoi servent ces piquets ? Demandera le lecteur attentif ? A soutenir des monuments.

Le principe est en fait très simple : plutôt que de construire des « fondations » (fausses cases ou massifs de pose) pour les monuments en pleine terre sur un terrain particulièrement meuble, ces piquets se plantent à grande profondeur aux quatre coins ou sera déposée la semelle, à l’aide du marteau. Ce sont alors les piquets qui soutiennent le poids du monument et évitent l’enfoncement d’un côté ou d’un autre.

Ainsi, on évite l’excavation et la maçonnerie, coûteuse pour la famille et contraignante, au profit d’un système simple. Et durable : comme l’explique lui-même l’inventeur, on s’en sert déjà pour des maisons à ossature bois… Ou des cathédrales, celle de Strasbourg étant bâtie sur ce principe.

art-funeral-italy-2-300x225 Funéraire Paris 2015 : urnes, cercueils, marbrerie et bonnes idéesLa marqueterie sur urnes

Une société italienne, Art Funeral Italy, proposait de la marqueterie sur urnes. La marqueterie est un décor réalisé avec des placages découpés suivant un dessin et collés sur un support, en l’occurrence, ici, des urnes. Les images ainsi obtenues peuvent être géométriques (on parle alors de frisage), figuratives ou abstraites.

C’était la gamme « Rose dei venti » qui trônait à la meilleure place, avec ses marqueteries « rose des vents ». Du beau travail pour des produits très, très haut de gamme, pour quoi cherche une gamme originale à proposer à une famille d’amateurs de belles boiseries.

Lire aussi :  Salon Funéraire Grand Sud, les exposants et inscription des visiteurs
Carles-300x224 Funéraire Paris 2015 : urnes, cercueils, marbrerie et bonnes idées
Sur le stand de Carles, cercueil où laisser un mot d’hommage à la craie
Le cercueil ardoise

La société Carles proposait un concept de cercueil original, c’est le moins qu’on puisse dire. Les cercueils présentés dans les allées du salon rivalisaient pour proposer au moins une de ces trois problématiques : être originaux, permettre la personnalisation, offrir la possibilité aux familles de laisser un signe d’hommage. L’équipe de Carles n’a pas su ou voulu choisir, en proposant les trois sous forme d’un cercueil recouvert d’une peinture effet ardoise.

Quoi d’original là-dedans ? L’ardoise sert à recouvrir les toits, mais aussi à fabriquer les tableaux noirs des écoles. Grâce à ce simple revêtement, et à une boite de craies judicieusement disposée pour l’assistance, ce cercueil permet à chacun de laisser un mot, un dessin, poussant les possibilités d’hommage et de personnalisation au maximum.

Et tous les oubliés

Bien entendu, cette sélection n’est pas exhaustive. Nous avons sans doute manqué certaines idées, comme ce bijou commémoratif pour les attentats de Paris, ou déjà parlé d’autres. Mais c’est l’occasion de rappeler que Funéraire Info est là toute l’année pour parler de toutes vos bonnes idées. Et ça se passe ici : funeraire.info@gmail.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here