Funéraires de France, les conseils des contrôleurs

0
349
Michel Chazottes funéraire de france contrôle technique

Le contrôle technique des installations funéraires : une obligation autant qu’un mot qui fait peur. Michel Chazottes, directeur de Funéraires de France, explique en quoi consiste son métier, et donne des conseils très utiles.

Qui contrôle ?

Michel Chazottes a créé Etoile de France, puis Funéraires de France, une filiale spécialisée. « Les procédures venaient d’évoluer, et il fallait des inspecteurs pour contrôler les installations techniques du funéraire. Nous avons donc créé Funéraires de France, parce que le secteur nous intéressait vraiment. » L’organisme est habilité COFRAC, Comité FRançais d’ACcreditation. Des inspecteurs sont recrutés et formés selon un cahier des charges très précis.

Mais comment se fait on contrôler ? « C’est une démarche personnelle de l’entrepreneur. Généralement, suite à un courrier de la préfecture, pour un renouvellement d’habilitation. »

« Ca n’a rien à voir avec le contrôle technique de sa voiture » rassure Michel Chazottes « Nous traitons du matériel professionnel, utilisé par des professionnels, entretenu par des professionnels, et ce que je peu dire, à la lumière de mon expérience, c’est que les professionnels français travaillent bien. Dans l’immense majorité des cas, le contrôle est bon, et quand il ne l’est pas, c’est souvent pour une petite chose qui peut être facilement corrigée. ».

Michel a mis en place, à Funéraires de France, des services pour simplifier la vie de ses clients professionnels « Nous avons pris un engagement de fournir notre rapport en 48 heures, maximum, pour que notre client puisse faire les démarches auprès de la préfecture, ou procéder, si besoin, à une remise à niveau de son matériel. Ce que nous avons mis en place, aussi, c’est un service de courrier. Un peu avant l’échéance, on envoie un courrier au client, pour lui rappeler l’échéance. »

Lire aussi :  Une nouvelle méthode de dispersion des cendres avec WAY

Présent nationalement, Funéraires de France se déplace chez le client « Ca évite aux entreprises de déplacer leur véhicule parfois assez loin, et donc de l’immobiliser trop longtemps »

Le rappel des points

Avec Funéraire Info, Funéraires de France est à l’origine d’une série d’articles sur divers aspects du contrôle technique. Pourquoi cette démarche ? « Souvent, les petits problèmes constatés sur les contrôles sont dû à un oubli, ou une méconnaissance d’un point technique de la législation. Même si ce n’est pas très grave, c’est une cause de stress pour des professionnels qui n’en ont vraiment pas besoin. Nous avons pensé que des rappels et conseils pouvaient être utiles. »

Vous pourrez retrouver ces articles listés ci-dessous.

Michel Chazottes et tous les contrôleurs de Funéraire de France souhaitent une bonne année aux lecteurs de Funéraire Info.

Le site web de Funéraires de France : www.funeraires-de-france.fr

Les articles sur le contrôle technique :

Le contrôle technique des corbillards

Transport sans cercueil, le contrôle des caissons

Accueil du public dans les crématoriums, les normes

Le contrôle technique des fours de crémation

Contrôle des rejets de crématorium, un expert explique

Normes : la ventilation dans les funérariums

La dispersion des cendres et l’immersion de l’urne en mer

Michel Chazottes, les bons conseils du contrôleur technique

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here