Funeral Concept, de l’acier, du bois, du papier et des perspectives

0
711
Les vendéens de Funéral Concept poursuivent leur progression. Loin de s’endormir sur ses lauriers, l’équipe de Freddy Pineau continue sa quête d’innovation.
Quoi de neuf chez Funeral Concept

Freddy Pineau aime surprendre « On va proposer un monument bois » pardon, après la métallurgie, l’ébénisterie, maintenant, chez Funéral Concept ? « Non, je vous rassure » précise Freddy « Nous avons signé un partenariat avec un spécialiste du bois pour créer un habillage destiné à nos monuments paysagers. C’est une combinaison bois/métal qui a un rendu magnifique. » le bois est traité ? Imputrescible ? « C’est un bois stabilisé par un procédé que je ne peu pas dévoiler, secret industriel oblige, mais il est conçu pour l’extérieur, il ne bouge pas, ne travaille pas dans le temps. En revanche, sa couleur évolue avec les éléments, il blanchit, ce qui lui donne une patine. Nous conseillons d’ailleurs aux familles de le laisser prendre cette patine, le résultat est vraiment joli. »

L’équipe poursuit toujours par ailleurs ses recherches en design « Nous voulons faire tout ce qui est possible de faire avec le métal, et tout est possible. Ca fait beaucoup à mettre en catalogue. » sourit Freddy.

Crowdfunding, les enseignements

La campagne de Crowdfunding s’est achevée sans avoir atteint son objectif « Ce n’est pas grave en soi, on a mis en place un plan B » rassure Freddy « Ce qui s’est passé, c’est que tout le monde nous as félicités pour la campagne, croyant que c’était de la pub, ils n’ont pas compris qu’il y avait un aspect financier derrière. Ca tient sans doute à la présentation de notre page, mais nous nous sommes pliés aux contraintes techniques, on n’avait pas le choix, il y avait beaucoup à expliquer ».

Lire aussi :  Pourquoi le prix des cercueils va augmenter ?

C’est un échec, donc ? « Partant du principe qu’on a beaucoup appris, et qu’en terme d’image et de communication, ça a été très positif, je ne considère pas ça comme un échec ».

Si la campagne aboutissait, vous vous étiez engagés à aider une famille en difficulté avec un monument. Comme elle a échoué, ils ont du être déçus… « Non, parce qu’on l’a fait quand même, de notre poche. Nous étions solidaires, nous n’avons pas voulu les laisser tomber ».

Croissance constante

Le nombre de partenaires Funeral Concept est aujourd’hui de 25 « Des sociétés formées, équipées avec noter borne, qui connaissent parfaitement notre produit ». Freddy répond également aux demandes de futures revendeurs intéressés « On nous a demandé un catalogue papier. Il arrive ! Simplement, ça nous a pris plus de temps, il y avait beaucoup de références à y intégrer, il a fallu le financer… Mais ça y est ! »

Vous serez au salon à Paris ? « Oui, nous y seront sur un stand avec la Ciergerie Desfossés, des amis et voisins vendéens » Freddy précise « Je ne sais pas si moi, j’y serai physiquement, parce qu’il y a beaucoup, beaucoup de travail, mais Emilien y sera. »

Entre temps, Funeral Concept organise une porte ouverte « le week end de la Toussaint, pour permettre aux gens de nous découvrir, et de voir le funéraire autrement ». Ce sera le 31 octobre et le 1er novembre.

Bon, pour finir l’article, que souhaiter à Funeral Concept ? « Que ça continue comme ça. Ca a l’air bien parti ! ».

le site web de Funeral Concept est ici www.funeral-concept.fr/

PUB-OUEST-FRANCE-1-JPEG-1024x831 Funeral Concept, de l'acier, du bois, du papier et des perspectives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.