Funeral Concept, le métal poursuit son développement

0
736
Dominique Madouas des Pompes funèbres de Rhuys - Marbrerie Brasseur et Emilien rondard de Funeral Concept devant le monument et le présentoir Funeral Concept
Funeral Concept, la société vendéenne qui fabrique des monuments en métal, poursuit son développement. Rencontre avec Emilien, arrivé en renfort en début d’année.
Hasard et passion

A 33 ans, rien ne prédisposait Emilien à travailler dans le funéraire « J’ai été chef d’entreprise, et ma spécialité, c’est l’évènementiel écologiste, autour de la pêche »… C’est un voyage qui déclenche tout, un voyage qu’Emilien n’a pas fait « Une amie était chargée d’organiser un voyage pour une dizaine de chefs d’entreprise au Canada. (cf notre article sur Freddy au pays des caribous). A son retour, elle m’a raconté qu’elle avait rencontré un chef d’entreprise formidable, avec un excellent concept, qui cherchait quelqu’un. Sachant que je cherchais du travail, elle lui avait déjà parlé de moi. »

A ce stade, Emilien éclate de rire « Je lui ai demandé dans quel secteur, elle m’a répondu que c’était dans le funéraire ; J’ai un peu râlé, en lui demandant si elle n’avait rien de plus triste et sinistre à me proposer ». Le jeune homme va tout de même rencontrer Freddy, puisque c’était bien de lui dont il s’agissait, et découvre, surpris, un univers auquel il ne s’attendait pas « Rien de triste ou de sinistre, au contraire. Avec Freddy, j’ai assisté à toutes les étapes, les rencontres avec les familles, les élaborations de projets. » avant de signer, enthousiaste.

Emilien précise « On m’a dit qu’on entrait dans le funéraire soit par la famille, soit par hasard, et qu’on y reste par passion. C’est absolument vrai ».

Développement dans la durée

Funéral Concept a modifié ses méthodes de commercialisation, et c’est Emilien qui s’occupe de la mise en place. « Nous avons 130 partenaires Funéral Concept, et c’est à eux, qui nous font confiance depuis le début, que nous proposons nos packs de communication (voir notre article). Au début, nous traitions beaucoup les ventes en direct au particulier, ce qui est très chronophage. Aujourd’hui nous orientons en priorité les demandes que nous recevons vers le partenaire local le plus proche de chez le client. ».

Lire aussi :  Service Catholique des Funérailles, nouvelle agence à Fréjus

Le succès de le nouvelle formule est au rendez-vous : « Aujourd’hui, nous avons allégrement franchi la moitié de l’objectif que nous nous étions fixé pour l’année. Le pack est bien reçu par nos partenaires, et ceux que nous n’avons pas eu le temps de contacter pour l’instant ont de toute façon reçu un courrier ».

Emilien a quasiment abandonné la prospection : « Plus nous posons de monuments, plus les famille se renseignent sur nous auprès de leurs opérateurs, qui nous contactent. Nous avons atteint un seuil de notoriété qui nous ouvre d’excellente perspectives de développement. » sans s’asseoir pour autant sur ses lauriers « Nous préparons beaucoup de choses, mais nous en parleront le moment venu ».

En attendant, l’entreprise vient de déménager et finit de s’installer dans ses nouveaux locaux, quatre fois plus grands que les anciens. Il faut voir grand : « Le développement à l’international est en cours » nous confie Emilien.

Propos recueillis par téléphone par Guillaume Bailly

Le site internet de Funéral Concept

Pour vous renseigner sur les produits Funéral Concept, contactez Emilien : emilien.rondard@gmail.com

Et une petite galerie de photos, l’installation d’un monument Funeral Concept sous l’œil d’un photographe de Funéraire Info

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here