Funérevue n°2, actualité du funéraire sans concession

0
685

Au sommaire de Funérevue numéro 2, Roc-Eclerc, un nouveau logo, interview de la présidente, Sandrine Thiéfine, la semaine des quatre samedis par Pierre Luc Landreville de la Corporation des thanatologues du Québec, journal d’une élève en thanatopraxie par Sandra, rencontre avec Pascal Ott, formateur de l’IFFPF,
Visite du cimetière de Rabat avec Lizzie, interview confession du père Franz De Boer par Claire Sarazin, le crématorium idéal par Gérard Zilberman président  de l’association crématiste Drôme Ardèche et avec toute son équipe, Adangelis, Panthéon Pompes Funèbres, brèves, news et boulettes.

12 pages tabloïds tous les quinze jours de lecture sur l’actualité du funéraire, teaser! a lire sur votre portable, votre tablette ou votre ordinateur!

FUNEREVUE-N°2-209x300 Funérevue n°2, actualité du funéraire sans concession
FUNEREVUE numéro 2


Lorsqu’on parle des professionnels du funéraire, on pense rarement aux prêtres. Et pourtant, pour une partie de la population, ils ont un rôle très important dans le déroulement des obsèques. J’ai interrogé l’un d’eux sur son vécu et son ressenti. Franz De Boer est un jeune prêtre de 42 ans, ordonné il y a deux ans et demi.

Imaginer « un crématorium idéal » ne peut être qu’une approche car l’idéal est difficile sinon impossible face à la pluralité des visions. Admettons plutôt une conception de crématorium qui puisse convenir au plus grand nombre d’entre nous.

Voilà neuf ans que Sandrine Thiéfine préside aux destinées du Groupe ROC.ECLERC, avec un bilan plus que positif : sa contribution au développement de l’enseigne, tant au niveau du nombre de franchisés que de la notoriété auprès des familles, est aisément constatable et installe  le réseau ROC.ECLERC à une confortable deuxième place. Mais Sandrine Thiéfine a toujours préféré Sébastien Loeb à Raymond Poulidor…

Lire aussi :  Pourquoi le prix des cercueils va augmenter ?

La formation funéraire, un enjeu crucial de notre profession qui a subi un récent bouleversement. L’occasion pour nous de faire un point avec Pascal Ott, formateur de l’IFFPF.

Parmi les sociétés qui proposent des QR codes à installer sur les monuments funéraires, Adangelis se distingue par l’idée dominante de son concept, et les moyens qu’elle a mis à les réaliser. Rencontre.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.