Funexpo 2016 : le changement c’est maintenant

0
509

Alors que se prépare à ouvrir en novembre à Paris-Villepinte le Salon professionnel de l’Art funéraire, son cousin lyonnais Funexpo version 2016 fourbit ses armes, à un an pile de son inauguration. Avec un mot d’ordre quasi électoral : le changement dans la continuité.

Nouvelles dates (22 au 24 septembre), nouveau lieu, nouveau site internet, nouvel habillage. Le directeur de l’événement, lui, ne change pas. Fort des 5.622 visiteurs recensés et des 150 exposants et marques présents en novembre 2014, Cyril Ladet voit plus grand. Si le salon reste organisé à Eurexpo Lyon, il déménage de hall. Fini le numéro 3 et son accès un peu excentré (il fallait faire le tour des bâtiments à pied…). Bienvenu dans un lieu plus central, bien plus accessible depuis l’entrée principale. L’accessibilité pour le montage et le démontage des stands demeure inchangé. « C’est le fruit de notre enquête réalisée en 2014 auprès de visiteurs et d’exposants », explique Cyril Ladet.

Accessoirement, le nouveau hall est extensible, et permet d’accueillir plus de stands. Quelques candidats se sont déjà manifestés. D’expérience, l’organisateur sait qu’il devra attendre l’après-salon parisien pour engranger les autres.

Autre retour d’expérience, poursuit-il : un changement de dates. Les contacts pris entre professionnels au salon de novembre ne débouchaient pas concrètement avant l’année suivante. Ouvrir Funexpo dès septembre, avant la Toussaint, permet « de développer le chiffre d’affaires des exposant dès l’année en cours, et plus de le reporter après les fêtes de fin d’année. C’est un accélérateur de business, ce qui rend Funexpo encore plus pertinent ».

L’organisation mettra le site version 2016 en ligne à la mi-octobre, avec une ergonomie renouvelée. L’adresse internet restera inchangée.

 

Lire aussi :  Pourquoi le prix des cercueils va augmenter ?

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.